Des innovations dans l’éducation supérieure, le ministre nous en fait le point




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 14 avril 2012  à 11 : 41 : 11
a

« Dans un proche avenir, l’institut polytechnique verra le jour en province de Cibitoke grâce à la coopération avec le centre de Turin en Italie. Cet institut ouvrira les portes de l’emploi aux bénéficiaires car ces formations seront centrées sur la professionnalisation. » Ce sont les propos du Professeur Julien Nimubona, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ce vendredi au cours d’un point de presse qu’il a tenu sur fond des réalisations dudit ministère pendant le trimestre écoulé.

Pr Julien Nimubona a indiqué les grandes réalisations de son ministère qui sont notamment l’harmonisation de l’enseignement supérieur dans les universités publiques et privées du Burundi au système, Licence, Master, Doctorat, LMD, à la manière de la plupart des pays.

En plus de la première année académique qui a commencé conformément à ce système, les responsables de ces établissements élaborent déjà des curricula pour se conformer à cette dynamique, selon le Pr Julien Nimubona.

Même l’Ecole Normale Supérieure se trouve dans cette nouvelle donne de la part du ministre de l’éducation supérieure. C’ est pourquoi les revendications des étudiants du département des sciences appliquées à l’ENS ne font plus parler d’elles, selon le ministre de l’éducation supérieur et de la recherche scientifique.

Ces étudiants après la formation du premier cycle LMD , auront un diplôme d’ingénieur de conception en éducation de la part de ce Professeur d’Université.

Julien Nimubona a dit que le ministère s’est aussi attelé dans la gestion de la bourse des étudiants publics et privés de manière transparente à telle enseigne que le ministère a parvenu à recouvrer plus de 50 millions de nos francs des étudiants fictifs au cours de l’année académique écoulée.

Un projet de loi portant réglementation des critères d’accès à la formation académique est en cours d’étude et sera bientôt acheminé au gouvernement pour analyse, selon le politologue, Pr Julien Nimubona.

Le même ministre vient récemment de supprimer la bourse aux étudiants qui avaient reçu l’accès aux études supérieures grâce aux amis, la nouvelle n’a pas fait tellement de tollé bien qu’elle soit lourde de conséquences.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

822 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 8 %)

Renvoi des étudiants du campus Kiriri de l’Université du Burundi,(popularité : 4 %)

La Société civile réclame la libération de Faustin Ndikumana et la transparence dans les recrutements ,(popularité : 3 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 3 %)

Les plus favoris seraient les femmes du CNDD-FDD ,(popularité : 3 %)

La polygamie à Muyinga divise la famille des musulmans ,(popularité : 3 %)

L’éducation n’a pas de limites,(popularité : 3 %)

Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola,(popularité : 3 %)

Les 1 er Lauréats en musicologie au Burundi,(popularité : 3 %)

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika ,(popularité : 3 %)