Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 16 avril 2012  à 18 : 49 : 17
a

« Le gouvernement devrait savoir que le monde évolue, change et que quoi qu’on y résiste, il avance » tel est le mot clôture d’une déclaration rendue publique par étudiants réunis au sein de l’ADC ikibiri ce lundi 15 avril 2012 dans laquelle ils interpellent le gouvernement à ne pas faire sourde oreille aux revendications de la population qui sont d’actualité depuis un certain temps.

Ces étudiants se disent étonnés du silence, sinon des propos échappatoires, sur la problématique de l’IPR pour les dignitaires et autres mandataires politiques, la hausse des prix de l’eau et de l’électricité, ainsi que la nécessité des débats autour de la cherté de la vie.

Dans cette correspondance, ces étudiants indiquent qu’au lieu de trouver des voies de sorties à ces problèmes, le gouvernement invente des propos plutôt divisionnistes et injurieux à l’endroit du peuple burundais. Pour illustration, ils qualifient de dérapages les propos du représentant du CNDD-FDD en Europe, selon lesquels la société civile est une porte ouverte à la seule ethnie Tutsi.

De la part de ces étudiants, les burundais doivent apprendre à vivre ensemble à défaut de ça ils vont périr ensemble.

Ils interpellent les autorités à avoir horreur de l’insulte et des autres propos diffamatoires en parlant malicieusement de la récente métaphore de chien chétif du chef de l’Etat qui aura provoqué un tollé dans le monde politique burundais.

Ces étudiants demandent aux responsables de ce pays, en particulier aux membres du parti au pouvoir de s’asseoir ensemble avec l’ADC Ikibiri pour trouver solutions aux problèmes actuels qui minent le Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

566 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 12 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 8 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 6 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 6 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 6 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 6 %)

Prosper Bazombanza soupçonné futur Premier Vice-Président,(popularité : 5 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 5 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 5 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 5 %)