Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 16 avril 2012  à 18 : 49 : 17
a

« Le gouvernement devrait savoir que le monde évolue, change et que quoi qu’on y résiste, il avance » tel est le mot clôture d’une déclaration rendue publique par étudiants réunis au sein de l’ADC ikibiri ce lundi 15 avril 2012 dans laquelle ils interpellent le gouvernement à ne pas faire sourde oreille aux revendications de la population qui sont d’actualité depuis un certain temps.

Ces étudiants se disent étonnés du silence, sinon des propos échappatoires, sur la problématique de l’IPR pour les dignitaires et autres mandataires politiques, la hausse des prix de l’eau et de l’électricité, ainsi que la nécessité des débats autour de la cherté de la vie.

Dans cette correspondance, ces étudiants indiquent qu’au lieu de trouver des voies de sorties à ces problèmes, le gouvernement invente des propos plutôt divisionnistes et injurieux à l’endroit du peuple burundais. Pour illustration, ils qualifient de dérapages les propos du représentant du CNDD-FDD en Europe, selon lesquels la société civile est une porte ouverte à la seule ethnie Tutsi.

De la part de ces étudiants, les burundais doivent apprendre à vivre ensemble à défaut de ça ils vont périr ensemble.

Ils interpellent les autorités à avoir horreur de l’insulte et des autres propos diffamatoires en parlant malicieusement de la récente métaphore de chien chétif du chef de l’Etat qui aura provoqué un tollé dans le monde politique burundais.

Ces étudiants demandent aux responsables de ce pays, en particulier aux membres du parti au pouvoir de s’asseoir ensemble avec l’ADC Ikibiri pour trouver solutions aux problèmes actuels qui minent le Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

498 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 95 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 8 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 5 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 4 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 4 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 4 %)

Le recensement ethnique est une violation des accords d’Arusha ,(popularité : 4 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)