Le forum permanent de dialogue politique, une succursale du parti CNDD FDD selon l’Uprona




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 16 avril 2012  à 19 : 28 : 15
a

43 Sur partis politiques agrées au Burundi, 19 partis politiques avaient pris part aux débats sur la mise place du statut politique de l’opposition ce lundi 16 avril 2012 comme on l’a constaté.

La plupart de ces partis politiques ne sont pas tellement connus sur l’échiquier national et étaient représentés par des jeunes dont les étudiants des universités de Bujumbura.

Patricia Ndayizeye, la présidente du Parti des Masses Laborieuses, PML , Abanyamwete a dit qu’en l’espace de deux jours les responsables partis qui étaient présents dans cette rencontre vont enrichir le projet de loi portant statut de l’opposition politique au Burundi dont les recommandations seront d’ici deux semaines transmises à la chambre basse du parlement pour étude.

Elle a dit qu’un tel projet s’inscrit dans le souci de promouvoir la démocratie particulièrement pour ce qui est du rôle de l’opposition à savoir celui de modérer les ardeurs de la majorité par les critiques et les contre propositions conformément à la constitution de la république du Burundi et à d’autres lois en vigueurs au pays.

De la part de Patricia Ndayizeye, cette valeur qui, d’ailleurs est d’utilité publique, se cherche depuis 2010 puisque l’opposition parlementaire n’existe pas. Elle a indiqué que les préoccupations des partis regroupés au sein de l’ADC seront analysées dans ce projet de statut bien qu’ils aient boycottés la séance.

Le ton est tout autre de la part des responsables des partis qui n’ont pas pris part à ces débats. Bonaventure Niyoyankana, président du parti Uprona qualifie cette vingtaine de partis politiques présents dans la séance de succursale du parti au pouvoir.

Le forum permanent de dialogue politique a été boycotté par l’ADC ikibiri qui réclame plutôt des négociations avec le parti présidentiel depuis la fin des élections de 2010.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

952 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 6 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 4 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 3 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 3 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 3 %)

Politique : « Tout a été bien », dit l’ombudsman burundais,(popularité : 3 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 3 %)

Burundi : Jacques Bigirimana accuse son ancien patron de préparer une guerre,(popularité : 3 %)

FIDH donne un bilan sanglant ,à un an du troisième mandat,(popularité : 3 %)