500 dollars des militaires en mission retournent à la source


L’armée affirme que des militaires en mission de maintien de la paix en République Centrafricaine viennent de passer plus de 8 moins sans salaire. Gaspard Baratuza, porte-parole de ce corps calme ces soldats que les opérations bancaires sont en cours. De plus, les militaires en mission et dont les salaires ne passent pas par la BRB vont contribuer 500 dollars avant de partir.



Par: Isanganiro , jeudi 8 février 2018  à 17 : 02 : 48
a

Le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de l’armée burundaise reconnait le retard observé dans l’octroi des indemnités des militaires en mission de maintien de la paix en Centrafrique .Cet officier militaire tranquillise les forces de défense nationale qu’une partie de leurs salaires sont déjà sur leurs comptes bancaires. « Les rémunérations de ces militaires proviennent de l’Organisation des Nations Unies, une mission respectueuse travaillant dans les standards internationaux ; je ne vois pas d’où viendraient les grognes de militaires ».

Colonel Baratuza indique également que les militaires qui partent en mission d’observation et dont les rémunérations ne sont pas gérées au niveau de la banque d’émission, doivent signer un contrat d’engagement. Ce contrat, poursuit cette voix de l’armée, constitue un engagement à une contribution de 500 dollars américains avant de s’envoler.

Toutefois, ColonelBaratuza fustige les informations parlant de contributions aux élections de 2020 en train d’être collectées auprès des militaires. Il explique que les forces de défense vont contribuer comme d’autres citoyens burundais, c’est-à-dire conformément à l’ordonnance ministérielle conjointe des ministères de l’intérieur et celui de la fonction publique.Il ajoute que ces contributions concernent uniquement les salaires perçus au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

244 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 12 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 8 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 6 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 6 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 6 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 6 %)

Prosper Bazombanza soupçonné futur Premier Vice-Président,(popularité : 5 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 5 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 5 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 5 %)