Santé : Grève au CNPK dit Chez Legentil


Le personnel du syndicat national des soignants (SYNAPA), section du Centre Neuropsychiatrique de Kamenge a commencé un mouvement de grève ce mardi. Entre autre demandes, c’est la restitution d’une prime sur le financement des performances. Le directeur du CNPK n’a pas bien accueilli cette grève, car dit-il, le service minimum n’a pas été respecté.



Par: Isanganiro , mercredi 21 février 2018  à 16 : 25 : 50
a

Dans un communiqué sorti par ce personnel soignant le 13 Février, ils avaient indiqué qu’ils comptaient suspendre les activités pendant une période de 3 jours à partir de ce 21 Février. Le motif de la grève, la confiscation de la prime basée sur le financement des performances.

Selon le président de cette antenne, cette prime est accordée par le ministère de la santé sur évaluation des experts externes en provenance des autres hôpitaux. « Nous ne comprenons pas pourquoi la direction ne veut nous donner cette prime alors que cela a été réglé depuis Octobre 2016 ». Adolphe Niyongere appelle la direction du CNPK de respecter la décision qui est sortie du travail des autres médecins sur le travail du personnel de ce centre.

En parallèle à cette grève entamée ce mardi, le personnel avait promis un service minimum. Selon le directeur de ce centre cela n’a pas été fait. Frère Hyppolite Manirakiza dit ne pas comprendre pourquoi cette grève a débuté alors que ce personnel devait attendre une réponse sur leur demande « Ce qui est malheureux, c’est que même le service minimum n’est pas assuré ».

A part les 3 jours de grève déjà annoncés, le personnel du CNPK explique qu’il ne se remettra pas au travail avant d’avoir eu une réponse favorable à leur demande.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

246 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 21 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 18 %)

Infiltrations de rebelles burundais en RDC : ce que disent les services,(popularité : 15 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 15 %)

Cibitoke : Les points d’entrées au Congo sur la Rusizi fermés,(popularité : 14 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 14 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 14 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 14 %)

Une trentaine des refugiés burundais tués à Kamanyora en RDC ce vendredi,(popularité : 13 %)

Bambo au nord du Burundi en proie à l’intolérance politique,(popularité : 13 %)