le Burundi confirme son absence à Kigali


Le président de la république du Burundi Pierre Nkurunzira adresse une correspondance au président de la commission de l’UA pour lui signifier son absence à Kigali dans la session extraordinaire de la conférence de la zone continentale africaine de libre-échange du 21 mars 2018. Pour Pierre Nkurunziza, Kigali n’est pas un lieu rassurant.



Par: Isanganiro , mardi 20 mars 2018  à 16 : 55 : 49
a

Dans cette correspondance, le président Nkurunziza dit que le Burundi aurait aimé être à cette conférence mais que le lieu choisi, soit Kigali, constitue une entrave à la participation du Burundi.

Selon cette correspondance , plusieurs raisons motivent l’absence du Burundi. D’une part, relate cette lettre Mussa Faki Mahamat, président de la commission africaine en date du 14 mars , c’est pour des raisons de sécurité des membres de la délégation. "Ce pays héberge une partie des personnes poursuivies dans l’affaire du coup d’Etat manqué de 2015" ; lit -on dans la correspondance . D’autre part, précise la lettre, le Rwanda a violé les traités et conventions internationales qu’il a lui-même ratifiés.

Selon la même correspondance, pour être rétabli dans ses droits, le Burundi a déposé une plainte contre le Rwanda aux Nations unies , à la conférence internationale sur la région des grands lacs et à la communauté de l’Afrique de l’Est. Mais le constat selon le même document est que ce dossier n’a pas encore enregistré de progrès significatif.

Le Burundi espère comme est mentionné dans le dernier paragraphe de cette correspondance qu’avec l’implication personnelle du président de la commission de l’UA, l’année 2018 durant laquelle l’UA est présidée par le président Rwandais Paul Kagame, que c’est le moment le mieux indiqué pour que cette organisation se penche sur cette question.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

138 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques





Les plus populaires
Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 38 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 7 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 4 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 3 %)

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Un haut cadre du BNUB chassé du Burundi ,(popularité : 3 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 2 %)

Le Burundi a intérêt à bénéficier des dividendes de la paix ,(popularité : 2 %)

Pierre Nkurunziza de retour de l’ Inde, les cours s’arrêtent en Mairie ,(popularité : 2 %)