Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte


Le président Pierre Nkurunziza a procédé au remaniement ministériel ce jeudi 19 avril 2018.Cinq ministres apparaissent dans ce nouveau gouvernement en remplacement de quatre qui sortent complètement du gouvernement tandis que deux ont changé de position.



Par: Isanganiro , vendredi 20 avril 2018  à 16 : 51 : 41
a

Le gouvernement burundais connait depuis ce jeudi cinq nouveaux membres. Il s’agit d’Evelyne Butoyi qui était jusque-là sénatrice nommée ministre de la jeunesse, des postes et des technologies de l’information ; Jean Marie Niyokindi nommé ministre du commerce de l’industrie et du tourisme,Gaspard Banyankimbona qui était Recteur de l’Université du Burundi nommé ministre de l’enseignemnt supérieur et de la recherche scientifique alors que janvière Ndirahisha garde le ministère de l’Education,de la formation technique et professionnelle,Thadée Ndikumana désormais ministre de la santé et Ezéchiel Nibigira qui est désormais ministre des affaires étrangères. Ces ministres qui ont été remplacés sont tels que Jean Bosco Hitimana qui est désormais ministre de la décentralisation et de la réforme institutionnelle ;Pélate Niyonkuru qui devient ministre de la culture et des sports ;Josiane Njimbere a été mise à la porte ainsi qu’ Alain Aimé Nyamitwe.

A côté de ces changements, trois ministres ont changé de position. Il s’agit de Pélate Niyonkuru nommée ministre de la culture et des sports alors qu’elle était ministre du commerce,Serges Ndayiragije nommé ministre de la communication et des médias et Jean Bosco Hitimana nommé ministre de la décentralisation qui était ministre chargé de la culture et des sports.

En outre, quatre ministres ne vont plus apparaitre au gouvernement burundais. Il s’agit de Nestor Bankumukunzi qui était ministre de la communication, Célestin ndayizeye autrefois ministre de l’environnement, Alain Aimé Nyamitwe jadis ministre des relations extérieures et Josiane Nijimbere remerciée au poste de ministre de la santé.

Ce remaniement ministériel intervient à moins d’un mois de la tenue du référendum constitutionnel du 17 mai prochain 2018.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

584 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi





Les plus populaires
Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 10 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 8 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 7 %)

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril ,(popularité : 7 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 6 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 6 %)

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui,(popularité : 6 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 6 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 5 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 5 %)