Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA


Le conseil national de la communication au Burundi a pris la mesure de suspendre à partir de ce 7 mai la BBC et la VOA pour six mois. Trois radios ont reçu des mises en garde.



Par: Isanganiro , vendredi 4 mai 2018  à 17 : 16 : 06
a

Dans une conférence de presse, le conseil national de la communication a profité de l’occasion pour suspendre pour six mois l’émission sur le territoire burundais de la radio britannique BBC et la voix d’Amérique VOA. Cet organe de régulation accuse ces deux medias internationaux d’avoir affiché des manquements à la loi régissant la presse au Burundi et à la déontologie professionnelle. "La BBC a fait fi à la note de mise en garde lui adressée en date du 16 mars", explique Karenga Ramadhan, le président du CNC. Parmi les raisons avancées pour suspendre la voix d’Amérique, ajoute Karenga, figure l’utilisation d’une application en ligne d’une station dont sa fréquence avait été retirée, une raison à laquelle s’ajoute le recrutement d’un journaliste figurant sur la liste des personnes recherchées par la justice burundaise.

Au cours de cette même conférence de presse, le président du CNC en même temps porte parole de cet organe de régulation a mis en garde trois radios dont la radio France internationale RFI pour avoir passé outre les règles du métier. Karenga Ramadhan précise que la RFI est mise en garde pour avoir traité "tendancieusement et mensongèrement " des informations qui ont été diffusées le 21 et le 25 Avril 2018. Selon cet organe, le journaliste et son intervenant ont affirmé que le décret portant ouverture de la campagne référendaire contient un article qui réprime jusqu’à l’emprisonnement les burundais qui s’exprimeront contre le projet de constitution qui sera soumis au référendum.

Les radios locales telles que Isanganiro et CCIB FM+ sont accusées par le conseil national de la communication de n’avoir pas respecté leurs cahiers de charge en matière respectivement de vérification rigoureuse des sources d’information et le respect de la grille des émissions. C’est au moment où la rubrique "Annonce et publicité" du journal gouvernemental Le Renouveau a été suspendu pour trois mois pour avoir obtempéré à une note d’avertissement interdisant à ce journal des publications dans une langue non reconnue par le CNC .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

191 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Bujumbura voudrait amender quels articles dans la constitution ?,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

La commission ad hoc de la CVR en panne ,(popularité : 2 %)

Retour des restes de Mwambutsa IV : Qui des deux a raison ?,(popularité : 2 %)