Référendum constitutionnel en cours au Burundi




Par: Isanganiro , jeudi 17 mai 2018  à 12 : 04 : 24
a

Depuis 6h du matin de ce jeudi le 17 mai se déroule au Burundi le vote référendaire. Selon les reporters de la synergie des médias, les électeurs avaient commencé à faire des queues devant les bureaux de vote.

Parmi les incidents déjà enregistrés, c’est le cas d’un agent de bureau, président du centre de vote implanté dans les enceintes de l’Ecole fondamentale Kirimbi de la commune Bugendana dans la province Gitega qui a été surpris entrain de mobiliser les électeurs sur les files à voter Non. Il est pour le moment dans les mains de la police. Une femme de la commune Makebuko a été aussi arrêtées accusées d’avoir effectué des va et vient sur différents centres de vote.

Le cas le plus frappant est signalé dans les zones Minago et Kizuka de la Rumonge. Les mandataires politiques de la coalition Amizero y’Abarundi qui s’élèvent à plus de 70 ont été chassés des bureaux de vote par des jeunes affiliés au parti au pouvoir. Le député élu dans cette circonscription de Rumonge et issu de la coalition Amizero y’Abarundi précise que 72 mandataires ont été chassés pour motif de présentation de fausses accréditations, ce que rejette Obed Ntakiyiruta qui affirme avoir lui même reçu ces accréditations de la part de la Commission Electorale Provinciale Indépendante à Rumonge.

Deux autres membres de cette coalition Amizero y’Abarundi dont le représentant provincial à Bururi ont été arrêtées au bureau de vote de Nyabigega en commune et province Bururi. Ils sont accusées d’avoir continué l campagne référendaire sur les lignes, ce que dément le député élu dans la circonscription de Bururi qui parle plutôt d’un pur montage.

A Muyinga, dans la commune Muyinga, un militaire qui a avait un problème mental selon leurs collègues a tiré dans l’air et les électeurs se sont dispersé et la population a enfin regagné les rangs pour poursuivre le vote.

Toutefois les reporters de la synerie des médias indiquent que la sécurité est garantie et que sur la majorité des bureaux de vote s’observe une présence des mandataires du parti au pouvoir CNDD-FDD et de la coalition Amizero y’Abarundi.

Rappelons que le récent vote référendaire sur la révision constitutionnelle au Burundi date de 2005.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

184 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine



a

Burundi : La CENI proclame les résultats provisoires du récent référendum



a

Politique : La CENI autorise le vote par récépissé



a

Rumonge : Un élu du peuple dénonce une intolérance politique



a

Politique : Amizero y’Abarundi demande le concours de la CENI



a

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA



a

Médias : La liberté de la presse en évolution au Burundi



a

Politique : ONPGH plaide pour le respect du décret portant ouverture de la campagne



a

Politique : La date de la campagne référendaire dévoilée



a

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte





Les plus populaires
Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine ,(popularité : 19 %)

Burundi : La CENI proclame les résultats provisoires du récent référendum ,(popularité : 9 %)

Politique : Amizero y’Abarundi demande le concours de la CENI,(popularité : 7 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 6 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 5 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Le parti socialiste francais accorde son soutien aux manifestants,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)

Référendum constitutionnel en cours au Burundi,(popularité : 4 %)