Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine


Le Président du comité exécutif de l’Union Parlementaire Africaine UPA en sigles compte plaider pour la levée des sanctions économiques prises contre le Burundi. Le Député Guinéen Bissau Cypriano KASAMA qui est à la fois Président de l’Assemblée Nationale de ce pays l’a dit ce mardi. C’était lors de l’ouverture de la 72 ème session du Comité Exécutif de l’Union Parlementaire Africaine qui va être abritée par Bujumbura durant deux jours.



Par: Isanganiro , mardi 22 mai 2018  à 15 : 33 : 58
a

C’est le Député Pascal NYABENDA à la fois Président de l’Assemblée nationale burundaise qui a prononcé un discours d’accueil des délégations qui ont répondu présent à cette 72ème session du comité exécutif de l’union Parlementaire africaine. Il est revenu sur le pas franchi par le Burundi dans la consolidation de la démocratie. Malgré les sanctions contre le Burundi, le Député Pascal salue le fait que le Burundi n’a cessé d’organiser les élections, celle du récent referendum y compris.

Dans son discours d’ouverture de ladite session ,le premier vice Président de la République du Burundi Gaston SINDIMWO qui a représenté le chef de l’Etat a lui aussi exprimé ses préoccupations suite aux sanctions économiques que le Burundi traverse. Mais hélas, il salue le soutient des pays africains à l’endroit des burundais.

Le Président du comité exécutif de l’Union parlementaire Africaine trouve également que le Burundi a déjà franchi un pas dans la consolidation de la démocratie. C’est pour cette raison que Cypriano KASAMA à la fois Président de l’assemblée nationale Guinéenne Bissau compte plaider pour que les sanctions économiques contre le Burundi soient levées.

Cette session de deux jours a vu la participation de 26 pays sur 40 que compte l’union parlementaire africaine .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

198 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété





Les plus populaires
Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 34 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 5 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 4 %)

Révelations de Nzobonimpa Manassé : L’Opposition tourne les pouces,(popularité : 3 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Politique : Violence à Kayogoro , Tolérance à Bururi ,(popularité : 3 %)

Les membres du FNL prêts pour l’accueillir à son retour,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

Kayanza : les politiciens se réunissent pour 2015, entente précaire ,(popularité : 3 %)

’’Encore des lois limitatrices des libertés publiques’’ ,(popularité : 3 %)