Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution


L’assemblée nationale a voté ce mardi le règlement intérieur qui va la régir au cours des deux prochaines années jusqu’en 2020 . La question relative aux membres du bureau, surtout le nombre de vice-présidents de la chambre basse du parlement est de celles qui ont pris beaucoup plus de temps de discussions.



Par: Isanganiro , mercredi 20 juin 2018  à 11 : 05 : 39
a

Les discussions ont porté essentiellement sur des, l’article indéfini, et le chiffre deux. Deux vice-présidents, ou des vices présidents ? il faut préciser le nombre selon les défenseurs du chiffre deux, en l’occurrence ceux de la coalition des indépendants Amizero y’Abarundi.

Tout ce que réfute le président de la commission défense et sécurité qui a étudié à fonds le projet de règlement intérieur, c’est qu’il y aurait une intention de destituer un jour ou l’autre, le premier vice-président de l’assemblée nationale, ou tout autre membre du bureau actuel de la chambre basse du parlement. "Je peux donner ma tête à couper, il n’y a pas cette intention", dit l’honorable Zénon Ndaruvukanye. Seulement il dit que le chiffre « deux » est inclus dans l’article « des », qu’il n’y a donc pas à s’alarmer.

Le député Pierre Célestin Ndikumana, président du groupe parlementaire de la coalition des indépendants, un des défenseurs du nombre précis de deux vice-présidents, se dit étonné que même ceux qui ont voté pour le oui lors du référendum constitutionnel en mai, éprouvent des difficultés à mettre en application la nouvelle constitution. Mais pour tout et en fin de compte, le président de l’assemblée nationale qui dirigeait la séance, a tranché en faveur de deux vice-présidents.

Le nouveau règlement intérieur qui va régir l’assemblée nationale est pour deux ans ; la séance de ce mardi était pour l’adaptation à la nouvelle constitution, mais pas pour la modification. La modification ce sera pour 2020, en début d’une nouvelle législature.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

143 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 9 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 3 %)

Le Président Nkurunziza promet à Ban Ki-Moon son engagement à un dialogue inclusif ,(popularité : 3 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 3 %)

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 3 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 3 %)

Pour qui roule le forum national des femmes ? ,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’indépendance du Kosovo ,(popularité : 3 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)