Santé : Le virus d’Ebola approche dangereusement le Burundi


Toutes les personnes présentant la fièvre et ou la diarrhée qui sont quelques-uns des signes du virus Ebola sont appelées à aller immédiatement à l’hôpital pour le dépistage. Dans un point de presse de ce lundi 6 août 2018, le ministère de la santé et l’Organisation Mondiale de la Santé OMS préviennent que cette maladie se trouve à 400 km du Burundi.



Par: Isanganiro , lundi 6 août 2018  à 19 : 47 : 16
a

Le représentant de l’OMS au Burundi Docteur Kazadi Mulombo Walter, avec le ministre burundais chargé de la santé annoncent que le virus d’Ebola se parlait à plus de 2000 km il y a quelques mois. Cependant, ils tranquillisent que des mesures sont prises pour doubler les efforts afin de lutter contre ce virus. Entre autres mesures figurent le contrôle des infections et l’élaboration du plan de communication de risques.

Toutefois, Dr Mulombo précise que d’autres mesures avaient été adopté par l’OMS. « On a déjà déployé des ressources humaines et matérielles dans la ville de Mbandaka c’est dans de la République Démocratique du Congo. Il y a eu également la réhabilitation du centre de traitement d’Ebola situé à Rukaramu et 3 ambulances sont disponibles à l’aéroport international de Bujumbura. » précise-t-il.

Le ministre de la santé et de la lutte contre le SIDA lui aussi a quant à lui indiqué que jusqu’ à maintenant il n’y a que le vaccin contre ce virus mais que prochainement ses médicaments seront disponible. Thadée Ndikumana promet que des médecins seront transférés sur la frontière du Rwanda et de l’Ouganda. « Cette frontière a été choisie car la région menacée est située à 400 km de notre pays. »

Le ministre Ndikumana invite la population burundaise de signaler les familles accueillent un visiteur provenant de l’Ouganda, Rwanda et la RDC afin qu’il soit enregistré et dépisté. Il rejette néanmoins qu’il y a des étrangers qui passent par des voies clandestines.

En date du 4 Août, il a été enregistré 76 cas de malades d’Ebola dont 13 confirmés et 33 décès au Nord Kivu selon les informations données par le représentant de l’OMS.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

555 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »



a

Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours



a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 14 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 13 %)

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »,(popularité : 13 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 13 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 12 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 12 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 12 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 12 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 12 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 12 %)