Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Gouvernance : S’agit-il d’un chevauchement des ministères ?


Avec le nouveau gouvernement du 19 mai de cette année, entre autres ministères, deux d’ entre eux travaillant spécialement pour le développement local ont vu le jour. C’est le ministère de l’intérieur, formation patriotique et développement local ainsi que le ministère de la décentralisation et réforme institutionnelle. Le porte-parole de ce dernier rassure « pour l’ instant on ne peut pas parler de chevauchement ».



Par: Isanganiro , mardi 7 août 2018  à 17 : 04 : 47
a

Avec cette nouvelle équipe gouvernementale de mi-mai, le ministère du développement communal a été scindé en deux et une partie a rejoint le ministère burundais de l’intérieur et de la formation patriotique .La partie restante s’appelle désormais ministère de la décentralisation, un ministère ôté du développement local.

Des missions

Bien qu’un décret présidentiel spécifiant clairement les missions de ces deux ministères se fasse toujours attendre, le ministère de la décentralisation est chargé d’exécuter la politique nationale de décentralisation. "Concrètement, ce ministère doit veiller au transfert efficace des pouvoirs et compétences, de veiller à la gouvernance locale de la commune sans oublier le développement économique locale", précise le porte-parole dudit ministère.

Un développement économique local suppose des moyens financiers, une mission pas facile du moment que le fonds de soutien des communes FONIC et le Micro crédit Rural sont actuellement hébergés au ministère burundais de l’intérieur et de la formation patriotique avec la nouvelle dénomination des ministères. A cette inquiétude, Baltazar NIYONZIMA reconnait que pour réussir leur mission, il y a un lien étroit entre la décentralisation et le développement local. Que les deux fonds ne soient pas sous un même ministère M.NIYONZIMA porte- parole de ce ministère, évoque plutôt l’unicité du gouvernement .Toutefois, il souligne qu’il y aura un cadre de concertation et de collaboration horizontale ou verticale pour voir comment ils peuvent faire aboutir la décentralisation.

Une commission ad hoc

Bien que niant tout chevauchement entre les deux ministères, Baltazar NIYONZIMA précise qu’une commission a été mise en place pour se pencher sur la question. "Il ne peut pas y avoir de blocage dans la réalisation des missions de ces deux ministères", ajoute-t-il.
Ce porte-parole du ministère de la décentralisation se garde de tout commentaire sur la journée dédiée aux communes qui vient d’être célébrée ce samedi 4 août. Il rappelle tout simplement que cette journée a été instaurée par décret présidentiel.

Une certaine opinion fait savoir que cette journée est consacrée à festoyer plutôt qu’ une journée de mise en place, de réflexion et d’ évaluation des projets de développement communal sur une certaine période notamment le P.C.D.C ( Plan Communal de Développement Local ) .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

256 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 49 %)

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage,(popularité : 16 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 15 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 14 %)

le Burundi est il à l’abri des risques de catastrhes ?,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 12 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 10 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 10 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 9 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 9 %)