Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève


Les parents qui désirent des places pour leurs enfants à l’école fondamentale dite Socarti de Musaga se plaignent contre les exigences de la direction scolaire ; ils renseignent en effet qu’ils sont obligés de donner un ou deux sacs de ciments, ou l’équivalent en argent. Ces parents demandent que de telles conditions soient supprimées.



Par: Isanganiro , lundi 20 août 2018  à 15 : 14 : 48
a

Cette école dite Socarti se trouve à la 18ème avenue Kinanira en zone Musaga. Un parent qui s’est confié à la radio isanganiro affirme que l’obtention de la place est monnayée. " Si tu vas lui demander la place sans 25.000 francs, elle ne te reçoit pas. Et si tu lui demandes un reçu, elle ne te donne pas. Elle dit que c’est un consensus d’une réunion qui a eu lieu. Entre qui et qui ? Moi je ne sais pas. La directrice te dit simplement, vas, quand tu auras l’argent tu reviendras", disent-ils

La directrice de l’école dit simplement que la décision est venue d’un consensus entre l’école et les parents. Pour sa part, le président du comité des parents, Pacelli Izonkiza, indique avoir eu le rapport d’une réunion qui aurait rassemblé près de 50 personnes, qui ont décidé d’appuyer l’école en ce sens.
M. Izonkiza affirme cependant qu’il n’était pas au courant de tout ; il compte rencontrer dans l’urgence tous les concernés en vue de se pencher sur les lamentations des parents.

Pour un enfant venu d’ailleurs, la direction exige un ou deux sacs de ciment selon le degré d’enseignement pour les enfants venus d’ailleurs. L’ordonnance ministérielle de juillet dernier appelle les responsables scolaires à ne rien exiger pour les parents qui demandent des places pour leurs enfants.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

158 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 17 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 10 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

UB : Les étudiants devraient juger ,(popularité : 3 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 3 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 3 %)

Extraction de plus de 2000 dents cariées ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés,(popularité : 3 %)