Bururi : Une destitution qui crée des remous


L’administrateur communal de Bururi a destitué ce 16 août 2018 le chef collinaire de Kiremba rural de cette commune de la province Bururi. Mbazumutima Daniel est accusé entre autre de n’avoir pas respecté la visite du président de la République récemment effectuée dans cette commune. Ce chef collinaire parle de mensongers pour des fins inavouées.



Par: Isanganiro , mardi 21 août 2018  à 09 : 44 : 09
a

Dans la lettre de sa destitution à la tête de la colline Kiremba-rural lui parvenue ce 18 août courant, Mbazumutima Daniel alias Bidani est accusé par l’administrateur communal de Bururi, signataire de cette décision, de non respect de la visite du Président de la République du Burundi effectuée dans cette commune le 10 août courant.

Par ailleurs, ce chef collinaire ne se soucie pas des travaux de développement communautaire et s’absente de façon répétitive dans les réunions de sécurité avant d’ajouter au chapitre des accusations qu’il désobéit et sous-estime l’autorité zonale dont il dépend directement.

A ce sujet, Daniel Mbazumutima dit avoir des témoins qu’il a mobilisé sa population pour répondre massivement comme convenu au niveau administratif à l’accueil du président Pierre Nkurunziza, une mission à laquelle il dit avoir réussi.

S’agissant des absences dont il est accusé, il renvoie aux listes de présences dans lesdites réunions de sécurité qui prouvent qu’il y a régulièrement participé. Daniel Mbazumutima dit n’avoir jusqu’à présent eu de demande d’explication pour insubordination à son chef zonal avant de conclure que ces accusations sont sans fondements et qu’il va saisir le conseil communal de Bururi pour qu’il soit rétablit dans ses droits.

Contacté pour savoir s’il est compétent à prendre une telle mesure et éclairer l’opinion sur ces accusations portées contre ce chef collinaire notamment ce qu’il a fait pour le taxer de no respectueux envers la visite du président de la République , Nestor Nijimbere administrateur communal de Bururi, a déclaré qu’il n’a rien à ajouter au contenu de cette correspondance qu’il a lui-même signée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

502 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Rufyikiri rejoint les frondeurs,(popularité : 6 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 6 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 6 %)

Le nouveau gouverneur de Gitega prend ses fonctions,(popularité : 6 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 5 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 5 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 5 %)

La réunification des FNL sujette de controverse à Rumonge,(popularité : 5 %)

Samedi, un congrès du CNDD-FDD sans « agenda » connu,(popularité : 5 %)

Le congrès du parti au pouvoir vient de débuter à Bujumbura,(popularité : 5 %)