Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 21 Gitugutu 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »


Le marché de Gatunguru-Kirama en zone Rubirizi de la commune Mutimbuzi en province Bujumbura a été fermé par la police sur ordre de l’administrateur communal le matin de ce mercredi. Les commerçants de ce marché pointent du doigt à l’administrateur communal de vouloir confier la gestion de ce marché à un particulier alors qu’ils ont obtenu l’espace dans lequel il est érigé de la part de la famille propriétaire.



Par: Isanganiro , jeudi 23 août 2018  à 14 : 19 : 13
a

Une commerçante du marché Gatunguru de la zone Rubirizi en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura affirme avoir été surprise par un groupe de policiers le matin de ce mercredi pour fermer ce marché. Elle dit ne pas être au courant de ce dont elle est victime, avant de demander que ces commerçants soient rétablis dans leurs droits.

« Personne n’accède au marché, c’est interdit. On nous chasse nous disant qu’on n’a pas le droit d’y mettre le pied. Nous demandons de nous rendre justice pour que, si il y a un problème, nous nous en sommes pas au courant, on nous montre la voie à envisager. Si le marché reste fermé, qu’on nous en mette au courant afin qu’on ne reste pas dans un dilemme », insiste une commerçante d’un air angoissé.

Un autre commerçant estime que la fermeture de ce marché aurait été motivée par le fait que les commerçants ont contesté que ce marché soit géré par une autre association dirigée par un agent de sécurité alors qu’ils ont reçu la parcelle de la parcelle d’un particulier .Il poursuit que ce policier ne possède pas de stands dans ce marché.

« Il y a eu une décision provenant de l’administrateur communal de Mutimbuzi que le marché devrait être fermé. L’origine de cette mesure est qu’il y a un policier qui réclame à gérer ce marché. Le propriétaire ce même marché a refusé qu’il soit géré par ce policier, il n’en a pas les prérogatives. D’ailleurs il n’y possède pas de stand », ajoute ce commerçant.

Cet agent de police évoqué, c’est un certain Melchiade.Il affirme avoir un contrat avec le propriétaire de la parcelle de gérer cet espace, ce que nie le représentant de la famille propriétaire. Ce dernier Janvier Nsabimana indique avoir résilié ce contrat. Pour Melchiade, « ça serait étonnant qu’il soit à la tête d’une association des commerçants alors qu’il ne l’est pas », explique-t-il pour se justifier des accusations des commerçants. Monsieur Nsabimana,de même que les commerçants disent payer les taxes et impôts comme il se doit.

Contacté au téléphone, Damien Barindambi, administrateur de la commune Mutimbuzi confirme avoir ordonné la fermeture de ce marché, pour mettre en application une décision du ministère de l’intérieur interdisant l’appartenance d’un marché à un individu.

Olucome contre cette décision

L’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, OLUCOME, trouve que la décision de l’administrateur de la commune Mutimbuzi de fermer le marché de Gatunguru-Karama n’est pas fondée. Gabriel Rufyiri, président de cette organisation explique que rien n’empêche à un individu d’ériger un marché tout en respectant les normes. Ils demandent à tous les acteurs concernés de régler cette situation car, poursuit-il ,le gouvernement et les commerçants enregistrent d’énormes pertes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

455 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?





Les plus populaires
Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !,(popularité : 8 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 8 %)

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI ,(popularité : 6 %)

Incendie du marché de Bujumbura : La BCB donne 50 million de Francs burundais,(popularité : 4 %)

Pierre Nkurunziza appelle les banques à réduire le taux d’intérêt pour la conquête de la sous-région,(popularité : 4 %)

Le café burundais à l’ agonie, l’Intercafé Burundi alerte ! ,(popularité : 4 %)

A quand les dividendes de la fibre optique au Burundi ?,(popularité : 3 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 3 %)

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours,(popularité : 3 %)