Le Burundi vers 2027


Le président de la république du Burundi a lancé mercredi dans la province de Gitega un plan national de développement qui régir le Burundi de 2018 à 2027. Selon le numéro un, ceux qui voudront appuyer le Burundi doivent se conformer à ce plan qui vise un Burundi meilleur dans tous les domaines de la vie du pays : l’agricultures, élevages TICS, environnement, gouvernance et sauvegarde de la souveraineté du pays et le développement de la coopération.



Par: Isanganiro , vendredi 24 août 2018  à 15 : 58 : 46
a

Ce Plan National de Développement dénommé PND BURUNDI 2018-2027 se trouve sur plus de 140 pages. Ce plan qui va régir le Burundi s’articule autour de 16 grands axes d’orientation et compte atteindre 51 objectifs. Sur sa 56eme page, le premier axe vise le développement de l’agriculture et l’élevage et le renforcement de la sécurité alimentaire dans le but d’accroitre la production agricole et animale. Le deuxième axe en soi prévoit le développement des infrastructures. Le plan vise améliorer le secteur de l’énergie, eau potable, le transport et les TICs. Ce plan n’a pas oublié dans son axe trois de mentionner que le Burundi compte développer le secteur minier, industriel et artisanal. De là, le Burundi projette promouvoir la bonne gouvernance et transparence dans le secteur minier.

En matière de la santé, le PND BURUNDI 2018-2027 envisage, selon ce document améliorer les performances et la collaboration pour accroitre le niveau de la santé de la population. En éducation, le Burundi planifie un système éducatif performant. De 2018 à 2027, l’éducation tiendra compte des besoins nationaux et aux normes internationales au moment où les conditions socio-économiques des personnes vulnérables et des sinistres seront améliorés. Selon ce document encore, l’emploi sera placé au cœur de toutes les politiques socio-économiques et va permettre une maitrise de la croissance démographique.

Selon le document de ce plan national de développement, les 8 derniers grands axes d’orientation semblent subdiviser en trois grandes thématiques. Les axes 9,10 et 11 reviennent sur ce qui est prévu dans la protection de l’environnement aux changements climatiques. Ce plan prévoit que jusqu’en 2027, terres dégradées vont être réhabilitées, des marais aménagés et les rivières protégées.

Parmi les grandes priorités en eau et assainissement, figurent la protection et gestion intégrée de la zone tampon des lacs et des rivières au niveau national. Même si ce plan s’étend sur 10ans, pendant 15 ans, le Burundi compte reboiser 160.000 ha selon l’axe 11. De son coté, l’axe 12 parle de l’aménagement du territoire. Une des actions à mener, il y a la réalisation d’une cartographie du territoire national.

Une autre partie de ce axes préconise une bonne gouvernance axée sur la souveraineté nationale. Le 13ème axe prévoit consolider l’état de droit et les droits humains et la promotion d’une justice accessible à tous. En plus, ce plan national compte éradiquer la corruption et les malversations économiques et financières sous toutes leurs formes et à tous les niveaux. L’axe 14 de ce plan national de développement va permettre le Burundi de garantir la sécurité, l’intégrité du territoire et la souveraineté nationale, et sécurisation de la population et des biens.

Enfin, dans les derniers axes dont 15 et 16 , ce plan national prévoit mettre en œuvre des mécanismes efficaces de mobilisation de ressources et le développement de la coopération. Le Burundi projette avoir développée jusqu’en 2027 la coopération et le partenariat sous-régional, régional et international.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

150 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 9 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 4 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 4 %)

Le torchon brûle au sein du FROLINA ,(popularité : 4 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Le Burundi, absent au 27ème sommet à Kigali pour deux raisons,(popularité : 3 %)

Quelles innovations après deux mandats à la tête du pays ? ,(popularité : 3 %)

La commune urbaine de Mukaza a de nouveaux dirigeants,(popularité : 3 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)