Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama


Les diplômes A2 récemment discernés à 33 lauréats de la section Comptabilité de Gestion au Lycée Dama, une école privée de la ville de Rumonge viennent d’être annulés. Dans sa correspondance du 28 aout dernier adressée au Directeur de cette école, la Ministre ayant l’éducation dans ses attributions explique que les concernés ont présenté de faux certificats de fin de collège lors de l’inscription dans cette section.



Par: Isanganiro , dimanche 2 septembre 2018  à 09 : 35 : 04
a

Comme cela transparait dans sa correspondance adressée au directeur du lycée Dama, une école privée de la ville de Rumonge ce 28 aout dernier, la ministre de l’éducation, de la formation technique et professionnelle a décidé l’annulation de ces diplômes car les concernés ont présenté des documents fraudés attestant qu’ils ont fréquenté et réussi la 10ème année.

Selon la ministre Janvière Ndirahisha, c’est un rapport de contrôle des certificats du tronc commun des élèves finalistes des écoles post-fondamentales techniques privées qui a mis en évidence des cas de fraude des bulletins de 10ème année et des certificats du tronc commun lors des inscriptions au cycle technique de cette école.

Et conformément aux dispositions du règlement scolaire en vigueur spécialement en son article 31 alinéas 18 et 19, les diplômes à ces 33 lauréats coupables de cette fraude sont automatiquement annulés. Cependant, la ministre Janvière Ndirahisha précise que ces lauréats pourront réintégrer sur demande dans les classes qu’ils méritaient.

Pour certains des intellectuels de la ville de Rumonge interrogés, cette mesure vole aux côtés de la qualité de l’enseignement actuellement en baisse. De leur côté, ceux –là frappés par cette mesure disent ne pas comprendre cette mesure intervenue après la passation de l’examen d’Etat édition 2018, une passation qui leur a été autorisée après vérification de leurs dossiers par le ministère concerné selon leurs dires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

905 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 12 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 11 %)

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 10 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 10 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 10 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 10 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 10 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 9 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 9 %)