Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama


Les diplômes A2 récemment discernés à 33 lauréats de la section Comptabilité de Gestion au Lycée Dama, une école privée de la ville de Rumonge viennent d’être annulés. Dans sa correspondance du 28 aout dernier adressée au Directeur de cette école, la Ministre ayant l’éducation dans ses attributions explique que les concernés ont présenté de faux certificats de fin de collège lors de l’inscription dans cette section.



Par: Isanganiro , dimanche 2 septembre 2018  à 09 : 35 : 04
a

Comme cela transparait dans sa correspondance adressée au directeur du lycée Dama, une école privée de la ville de Rumonge ce 28 aout dernier, la ministre de l’éducation, de la formation technique et professionnelle a décidé l’annulation de ces diplômes car les concernés ont présenté des documents fraudés attestant qu’ils ont fréquenté et réussi la 10ème année.

Selon la ministre Janvière Ndirahisha, c’est un rapport de contrôle des certificats du tronc commun des élèves finalistes des écoles post-fondamentales techniques privées qui a mis en évidence des cas de fraude des bulletins de 10ème année et des certificats du tronc commun lors des inscriptions au cycle technique de cette école.

Et conformément aux dispositions du règlement scolaire en vigueur spécialement en son article 31 alinéas 18 et 19, les diplômes à ces 33 lauréats coupables de cette fraude sont automatiquement annulés. Cependant, la ministre Janvière Ndirahisha précise que ces lauréats pourront réintégrer sur demande dans les classes qu’ils méritaient.

Pour certains des intellectuels de la ville de Rumonge interrogés, cette mesure vole aux côtés de la qualité de l’enseignement actuellement en baisse. De leur côté, ceux –là frappés par cette mesure disent ne pas comprendre cette mesure intervenue après la passation de l’examen d’Etat édition 2018, une passation qui leur a été autorisée après vérification de leurs dossiers par le ministère concerné selon leurs dires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1165 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »



a

Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours



a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme





Les plus populaires
Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours ,(popularité : 32 %)

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »,(popularité : 12 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 7 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 6 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 6 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 6 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 6 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 6 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)