Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie


L’eau du lac Tanganyika , coté de la Mairie de Bujumbura est en couleur verte depuis ce lundi. Au niveau de la plage tout près du Port de Bujumbura, cette eau dégage une mousse à l’image du savon. La police et un professeur d’Université avancent les mêmes raisons. "Il ’agit d’un phénomène naturel ".



Par: Isanganiro , lundi 10 septembre 2018  à 17 : 33 : 49
a

Cette eau du lac Tanganyika en couleur verte a commencé à apparaitre dans l’avant midi de ce lundi, coté du port de Bujumbura et aux environs. Une partie de la population de la capitale Bujumbura, qui croit en Dieu , chuchotait déjà qu’il serait un signe annonciateur de la fin des temps.

Du coté de la police burundaise, le porte parole annonce que son unité marine a effectué une patrouille à plus de 10 Kilométrés. Elle a constaté, informe Pierre Nkurikiye , que ce phénomène est du à la remontée d’eau profonde du lac Tanganyika . Selon cette unité, il s’agit d’un phénomène naturel, annuel, positif et sans danger. La police burundaise appelle la population à rester calme et à vaquer à ses activités.

Selon le journal en ligne Ikiriho, le ministre d’agriculture, environnement et l’élevage, le directeur général de la Regideso et responsables de la police nationale se sont rendus sur les lieux. Le constat, poursuit ce journal, le phénomène est tout à fait naturel. "Une forte concentration des algues dans s les profondeurs du lac, un signe que le poisson sera abondant ces jours-ci", ont ajouté ces responsables dont leurs propos ont été repris par Ikiriho.

Selon Gaspard Ntakimazi, professeur à l’Université du Burundi dans la Faculté des Sciences, que l’eau du lac Tanganyika prenne la couleur verte, il s’agit d’un phénomène tout à fait naturel qui arrive chaque année. Et d’ajouter le prof. Ntakimazi que ce phénomène correspond à la montée des eaux profondes.

Selon nos sources au sud du Burundi, plus précisément à Rumonge, l’eau du lac est restée incolore jusqu’à 17h de ce lundi, ce qui est contraire ce que voient les habitants d’ Uvira en République Démocratique du Congo. Certaines sources indiquent que ce phénomène est signalé en RDC à une douzaine de kilomètres de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

217 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles



a

Environnement : Après Kiyange, c’est le tour de Gatumba





Les plus populaires
Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 7 %)

Les remous contre l’entreprise Léo à Kigobe-Nord ,(popularité : 2 %)

Une montagne d’immondice au quartier Ngagara,(popularité : 2 %)

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent ,(popularité : 1 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 1 %)

La saison pluvieuse s’annonce bien aux agriculteurs , selon IGEBU,(popularité : 1 %)

Un barrage hydro électrique en cours de construction sur Mpanda,(popularité : 1 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 1 %)

Des constructions au bord du Lac Tanganyika,quel avenir pour les amphibiens ?,(popularité : 1 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 1 %)