Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari


Une pénurie d’eau potable s’observe dans la ville de Rumonge depuis plus de deux semaines. Les habitants de cette ville qui se rabattent à l’eau du lac Tanganyika craignent les maladies des mains sales et demandent à la Regideso d’intervenir avant qu’il ne soit tard. Au niveau de la Regideso centre Rumonge, l’on explique que les sources ont tari contrairement à certaines informations qui faisaient état de l’existence des conduites cassées et non réparées.



Par: Isanganiro , mardi 18 septembre 2018  à 16 : 25 : 17
a

Dès 4h du matin, les riverains du lac Tanganyika sont réveillés par des gens à la recherche de l’eau du lac Tanganyika et ce mouvement continue toute la journée. Les personnes rencontrées au bord du lac Tanganyika y puiser de l’eau expliquent que les robinets de la Regideso dans la ville de Rumonge ont carrément tari ou ont vu leur débit considérablement chuter il y a de cela deux semaines voire plus selon le quartier.

Ils sont conscients que cette eau n’est pas propre au regard des activités qui se font dans ce même lac y compris la baignade. Pour cette raison, ils demandent que cette question trouve rapidement solution avant que des maladies liées aux mains sales ne les attaquent.

Clovis Murengerantwari, responsable de la Regideso centre Rumonge, explique que les sources ont tari, balayant du revers de la main l’information selon laquelle il y aurait une pane sur le réseau hydraulique qui n’aurait pas été réparée.

Au niveau de la police de protection civile de Rumonge, l’on trouve fondées ces inquiétudes de la population. Selon cette police, le camion citerne déplacé de Rumonge pour être utilisé ailleurs alors qu’il servait dans la distribution de l’eau potable à la population dans de telles circonstances devrait être ramené à Rumonge pour prévenir des maladies des mains sales presque oubliées dans cette ville il y de cela 2ans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

105 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite



a

Santé : Plus d’une semaine de vaccination contre la Méningite



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats





Les plus populaires
Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale ! ,(popularité : 4 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 3 %)

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite,(popularité : 3 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 2 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 2 %)

La loi vient envenimer davantage la pauvreté des Burundais ,(popularité : 2 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 2 %)

Loi sur la presse : La Belgique inquiète, mais pas découragée ,(popularité : 2 %)

Education : Les parents appellent les deux parties à s’entendre ,(popularité : 2 %)

Le projet de loi sur la presse contre ‘’une génération sans Sida’’,(popularité : 2 %)