Des chiens errants à Bubanza, un danger public


Des victimes mordues par des chiens errants ne cessent d’être enregistrées dans toutes les communes de la province Bubanza. 7 personnes se sont confiées aux médecins pour des soins médicaux après avoir été mordues par des chiens errants depuis bientôt un mois selon le médecin directeur de la province sanitaire de Bubanza.



Par: Isanganiro , jeudi 20 septembre 2018  à 11 : 16 : 32
a

Un garçon d’à peu près huit ans a été mordu par un chien qui errait dans les rues de Gahwazi vendredi de la semaine passée. Il a été vite évacué au centre de sante de Musenyi avant d’être directement transféré à Bubanza pour le vaccin antirabique selon les témoins sur place à Mpanda. « Il ne cessait de pleurer, le pauvre, il avait des blessures sur les jambes, sur les bras et au niveau du ventre. Sa petite culotte avait été déchirée par ce chien féroce qui l’a attaqué de retour de la borne fontaine », indique Sabanyanka Augustin, un voisin, qui ajoute que beaucoup de chiens errent dans les collines de cette commune depuis bientôt deux mois.

« Nous avons déjà accueilli sept victimes des chiens errants depuis bientôt deux semaines. Que les victimes ne s’inquiètent pas, le médicament est disponible et il est gratuit », déclare le médecin directeur de la province sanitaire de Bubanza. Docteur Joël Bigirimana ajoute que la victime doit se munir d’un écrit du chef de colline attestant que le chien en question a été attrapé et abattu.

Au cours d’uneréunion de sécurité tenue par le gouverneur de cette province de Bubanza ce mardi dans son bureau envers les administrateurs des communes, les forces de l’ordre et tous les chefs de service, le gouverneur de cette province a recommandé à tous les administrateurs à traquer et abattre tous les chiens errants. Butoyi Therence Nobus, gouverneur de Bubanza qui a ajouté qu’en même temps, les chiens domestiques doivent êtrerégulièrement vaccinés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

86 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface





Les plus populaires
Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme,(popularité : 35 %)

Rumonge : Mugerangabo a débordé,(popularité : 7 %)

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 6 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Un démobilisé rwandais aux mains des Services National burundais de Renseignement,(popularité : 2 %)

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule,(popularité : 2 %)

Une trentaine des refugiés burundais tués à Kamanyora en RDC ce vendredi,(popularité : 2 %)

Terrorisme : Le Burundi renforce sa sécurité aérienne par une unité spécialisée,(popularité : 2 %)

Acculés à fuire à cause probablement des imbonerakure ,(popularité : 2 %)

La police de proximité bénéficie d’un soutien en équipements ,(popularité : 2 %)