Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.


Certains habitants de la commune Rutovu de la province Bururi se lamentent que leurs noms ont été remplacés sur les listes des bénéficiaires des décodeurs de Startimes en distribution dans la population pour passer de l’analogique au numérique. Ils accusent l’administrateur communal d’étre à l’origine de ces remplacements pour des fins inavouees. Jean Ndayitwayeko administrateur communal de Rutovu nie les faits même si les techniciens de Startimes en mission à Rutovu le confirme.



Par: Isanganiro , lundi 24 septembre 2018  à 16 : 56 : 01
a

Selon certains habitants de la commune Rutovu, ils ont été rayés ce samedi 22septembre courant de la liste des bénéficiaires des nouveaux décodeurs de Startimes en train d’être distribués comme aide au sein de la population propriétaire des postes téléviseurs analogiques pour virer au numérique.

Ils disent qu’ils figuraient bel et bien sur la liste que possédaient les employés de Startimes en mission d’installation de ces équipements numériques à Rutovu, une liste qui n’a pas fait long feu puisqu’elle a été remplacée par une autre de l’administration communale qui privilegiait ses proches devant les techniciens de Startimes qui assistaient impuissamment.

Contacté à ce sujet, le représentant de ces techniciens de Startimes en mission à Rutovu reconnaît les faits. Il explique que le chef de zone Muzenga a constaté que cette liste de Startimes privilegiait ceux du chef lieu de la commune Rutovu . Et dans ces conditions, il pourrait revoir la liste tel que cela figurait sur l’ordre de mission de ces techniciens de Startimes.

De son côté, Jean Ndayitwayeko, administrateur communal de Rutovu nie l’existence et l’utilisation temporaire de cette liste de Startimes dans la distribution de ce matériel numérique. Il reconnaît seulement la liste établie par la commune Rutovu puis validée par le gouverneur de Bururi. Il place ces lamentations à l’actif du petit nombre de décodeurs rendus disponibles par rapport à la demande et promet de plaider en faveur de ceux qui n’ont pas été servis.

Les techniciens de Startimes en mission d’installation de ce matériel numérique en commune Rutovu rejettent en bloc les informations selon lesquelles des décodeurs seraient donnés même à des gens qui ne possèdent pas de postes téléviseurs analogiques selon cette liste de l’administrateur communal.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

141 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance



a

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent



a

Bubanza : les habitants de Gihanga craignent d’attraper l’Ebola



a

Muhuta : Plus de 100 enseignants payés par les parents d’élèves



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services





Les plus populaires
Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika ,(popularité : 25 %)

Isanganiro : Repose en Paix Vincent NKESHIMANA, Notre ancien Directeur !,(popularité : 20 %)

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille,(popularité : 16 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 7 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 5 %)

Muhuta : Plus de 100 enseignants payés par les parents d’élèves,(popularité : 5 %)

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR,(popularité : 5 %)

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance ,(popularité : 5 %)

Ruyigi : Le Centre St François de Kayongozi, plus de 30 ans au service de la population démunie,(popularité : 4 %)