Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales


Le conseil national de sécurité suspend à partir du 1er Octobre 2018 toutes les activités des organisations non gouvernementales. Accusées d’œuvrer au Burundi sans se conformer à la loi, le porte parole du président parle d’une mesure de mise en garde à laquelle elles devraient saluer.



Par: Isanganiro , vendredi 28 septembre 2018  à 14 : 47 : 14
a

Dans un communiqué sanctionnant une réunion du conseil national de sécurité tenue ce mercredi sous la direction du président de la République, le secrétaire permanent Gnl Silas Ntigurirwa souligne que le fonctionnement des ONGs œuvrant au Burundi a été analysé. Il indique que le constat est que, la plupart de ces organisations ne se conforment ni à la loi ni aux textes qui les régissent.

Par conséquent , poursuit ce communiqué, toutes les activités de ces organisations sont suspendues temporairement pour trois mois à compter du 1er Octobre 2018. Selon ce conseil national de sécurité , cette mesure permettra aux institutions en charges de ces ONGs de vérifier leurs conformités avec la loi et le règlement en vigueur.

Pour le porte parole du président de la République, au cours d’une émission publique des porte-paroles des instituions ce vendredi dans la province de Ruyigi, à l’Est du Burundi, cette suspension revêt un caractère de mise en garde contre ces ONGs. Jean Claude Karerwa Ndenzako affirme que la prise de cette décision n’est pas tombée du ciel et a intervenu après analyse qu’elle n’a aucun impact négatif. "Ces organisations que je ne veux pas énumérer ici, se connaissent déjà et devraient saluer cette décision, car trois mois suffisent. J’espère qu’après ce délai, elles seront conformes à la loi", a t-il martelé.

Selon le communiqué du conseil national de sécurité, le redémarrage des activités de ces ONGs sera conditionné par la conformité à la nouvelle loi les régissant au Burundi. D’ors et déjà, le ministre de l’intérieur envisage rencontrer lundi prochain les représentants légaux des ongs internationales . Dans une invitation signée le secrétaire permanent, le ministre Pascal Barandagiye souligne que l’ordre du jour s’avère important.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1362 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités



a

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI



a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique





Les plus populaires
Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités,(popularité : 45 %)

Cossan Kabura : La réunification des ailes du PALIPEHUTU reste possible,(popularité : 42 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 26 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 25 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 23 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 21 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 21 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 20 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 20 %)

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes ,(popularité : 20 %)