Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul


Onze partis de l’opposition extra parlementaire restent sur un seul point à l’ordre du jour : Feuille de route pour les élections de 2020.Dans une correspondance adressée au médiateur et le facilitateur dans le dialogue inter burundais, ces partis politiques semblent menacer de se retirer de ce processus une fois l’ordre du jour changé.



Par: Isanganiro , mercredi 17 octobre 2018  à 09 : 26 : 54
a

Cette dizaine de partis politiques ont envoyé la correspondance à Yoweri Kaguta Museveni et Benjamin William Mkapa respectivement Président ougandais et médiateur dans le dialogue interburundais et ex Président Tanzanien et facilitateur dans ce dialogue. « Les Partis politiques de l’opposition extra parlementaire attire l’attention du facilitateur au dialogue inter burundais de respecter le point à l’ordre du jour lors du 5e round du dialogue qui est la feuille de route vers les élections de 2020 », écrivent ces partis réputés pour être proche du pouvoir.

Les mêmes partis signataires menacent de ne pas participer sil le seul point qu’ils veulent être à l’ordre du jour « Feuille de route pour les élections de 2020 » change. « Notre intérêt de participer au 5 ème round du dialogue inter burundais dépendra du strict respect de l’ordre du jour déjà indiqué dans la lettre d’invitation à savoir la feuille de route pour les elections de 2020 », peut-on lire dans la même correspondance. Ces formations politiques concluent leur correspondance en réaffirmant l’indépendance de chacune de leurs formations politiques.

Les partis signataires sont RADEBU,RPB Nturenganywe,PALIPE Agakiza, PMP,PRP,Sangwe PADER,MSP-Inkinzo,Kaze FDD,APDR ,FLORINA,PIEBU.

Et les organisations de la société civile réputées pro-pouvoir entre en cadence

Dans un communiqué de presse de ce mardi, les organisations PISC Burundi et CAPES+ disent se demandent ce qui restent comme sujet de discussion. Les présidents respectifs de ces organisations Jean Marie Nduwimana et Hamza Vénant Burikukiye expliquent que la CENI a été déjà mise en place et la constitution votée sur base des discussions internes et externes.

La 5eme session des pourparlers inter burundais est prévue à Arusha en Tanzanie du 24 au 29 Octobre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

355 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 38 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 17 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 17 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 17 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 16 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 16 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 13 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 13 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 13 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 12 %)