Le président du Forum permanent de Dialogue Politique est il crédible ?




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 27 avril 2012  à 17 : 03 : 28
a

« 10 des 13 personnes qui ont apposé les signatures sur cette correspondance ne sont pas reconnus par le forum, » ce sont les propos de Merchiade Nzopfabarushe ce vendredi s’exprimant sur une réclamation de certains des partis politiques regroupés au Forum Permanent de Dialogue Politique dans laquelle elle réclame le départ de cet homme membre du parti au pouvoir à la présidence de ce Forum.

Merchiade Nzopfabarushe, a indiqué qu’il n’est pas prêt à se soumettre à leur doléance notamment parce que ces personnes ne se basent sur aucune base légale aussi longtemps qu’ils ne sont pas à la tête de ces partis respectifs.

Les signataires de cette correspondance avaient en effet dit que le représentant de ce Forum dénigre les différentes délégations que ces partis ont choisies pour débattre de la problématique du statut de l’opposition politique au Burundi.

Ils indiquaient que les rapports de fonctionnement du budget avaient été entaché de zone d’ombre parce qu’ils n’ont pas pu en avoir écho. Même le budget de fonctionnement du troisième trimestre n’est pas clair selon eux.

Ils ont demandé au gouvernement de laisser son vice président, à savoir le président du parti Uprona, à en assurer l’intérim en attendant le choix d’une personne crédible.

Ce forum a été boycotté par les partis politiques regroupés au sein de l’ADC ikibiri et l’Uprona. L’Uprona, à la création de ce Forum, en assurait la vice présidence, hélas il n’a pas hésité de la qualifier de succursale du parti présidentiel la semaine écoulée.

L’opposition politique n’a aucune confiance en celui-ci selon les propos de Léonce Ngendakumana, le président de l’ADC ikibiri.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

619 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI



a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi





Les plus populaires
Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI,(popularité : 33 %)

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions ,(popularité : 12 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 8 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 8 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 8 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 8 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 7 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 7 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 7 %)