Vol direct Bujumbura-Johannesburg de nature à rapprocher les deux peuples




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 28 avril 2012  à 11 : 33 : 56
a

« La fête de la liberté est célébrée pendant tous les mois d’avril en souvenir des héros qui ont payé de leur vie le long combat de la lutte contre la politique de l’apartheid dont Oliver Tambo et Chris Hani, » ce sont les propos de l’Ambassadeur de l’Afrique du sud au Burundi ce vendredi lors de la fête de la liberté du peuple sud africain. Il a indiqué que cette fête dans un contexte problématique pour certains pays africains.

« Au moment où nous célébrons cette fête, le sang du peuple africain ne cesse de couler, nous pensons à la Somalie, au Soudan, au Mali. L’enfant africain ne cesse de saigner, » a indiqué l’ambassadeur sud africain au Burundi.

De la part ce diplomate, l’Afrique a besoin des personnes dévouées, sensibles à la douleur de l’autre pour la dignité de nos peuples. Les leaders devraient faire preuve de courage et lutter contre la corruption et la dilapidation des biens de l’Etat. Pour lui, la reconnaissance de la fraternité se cherche encore particulièrement dans ces pays africains où la guerre fait des victimes.

S’exprimant sur les liens qui existent entre le Burundi et l’Afrique du Sud, il a dit que désormais les deux peuples vont davantage tisser liens notamment grâce à l’existence d’un vol direct Bujumbura-Johannesburg qui a commencé ce vendredi même.

« L’Afrique du Sud continuera à accompagner le Burundi dans sa marche vers la recherche de la paix, raison pour laquelle le processus de désarmement du Burundi reste son champ de bataille, » a-t-il indiqué.

Le ministre de la sécurité publique qui avait représenté le gouvernement dans ces cérémonies a parlé de satisfaction.

L’Afrique du sud a beaucoup aidé le Burundi pendant les négociations inter Burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

788 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 8 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 8 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 5 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 3 %)