Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule


Pas mal des routes et avenues de la ville de Bujumbura présentent des nids de poule qui s’agrandissent du jour le jour. La radio Isanganiro a fait le tour du nord de la capitale. Dans certains endroits, les piétons et les conducteurs disputent la partie restante de la route.



Par: Isanganiro , mardi 4 décembre 2018  à 16 : 52 : 30
a

A la jonction du boulevard du 28 novembre et la route nationale numéro 1, les véhicules en provenance de la ville, s’arrêtent pour traverser les nids de poules qui mesurent plus d’un mètre de large.

De l’autre coté sur la même voierie, les véhicules en prévenance de Kamenge et le palais de congrès de KIGOBE se rencontrent sur des trous. Pour traverser les véhicules s’engouffrent sur la partie restante de la route, d’autres empruntent le trottoir qu’ ils partagent avec les piétons, les motocyclettes et bicyclettes. Des passants disent que différentes autorités passent par là et qu’il ne sert à rien de s’exprimer là dessus .

Un peu plus loin au niveau du rond-point des nations, cette partie est complètement défectueuse, et les véhicules et les piétons, les bicyclettes et motocyclette, tous se disputent une partie de la route encore passable tous près des panneaux publicitaires.

Certains conducteurs préfèrent un raccourcis passant devant l’Ex Direction Générale de la police pour regagner le boulevard du peuple MURUNDI via l’entrée située , près de la Station-service Top one. Selon les passants, ce genre de déviation improvisée est à l’ origine de la dégradation des bords de la route.

La situation est presque la même devant l’Hôtel Ex le Doyen dans la jonction du boulevard du 28 novembre et le Boulevard du peuple MURUNDI.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

49 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie





Les plus populaires
Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme,(popularité : 56 %)

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule,(popularité : 6 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 4 %)

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 4 %)

Acculés à fuire à cause probablement des imbonerakure ,(popularité : 3 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 3 %)

Qui pourrait revendiquer cette attaque ? ,(popularité : 3 %)

Le M23 pourrait se retirer de Goma et de Saké,(popularité : 2 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 2 %)

La CIRGL prête à lutter contre l’exploitation illégale des minerais,(popularité : 2 %)