« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...




Par: Isanganiro , vendredi 11 janvier 2019  à 16 : 26 : 36
a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous donne pas les primes d’encouragement alors qu’il s’agit d’un consensus entre les parents et la direction scolaire. Ce sont les parents qui donnent cet argent. Nous avons attendus trois mois, aucun signe de la part du directeur. Moi, je trouve que nous avons retenu ces résultats avec raison », se lamente l’un de ces enseignants bénévoles qui ajoute que les responsables scolaires devraient se pencher sur cette question afin qu’ils soient rétablis dans leurs droits.

Le directeur communal de l’enseignement à Mpanda explique les raisons de cette situation. « Il y a d’abord des enseignants à temps plein qui ont collecté cet argent et ne l’ont pas remis à la direction. Ensuite, les parents ne sont plus motivés à donner ces primes. Très peu d’enfants ont pu payer. Et comme ça, le directeur n’avait pas d’argent pour payer ces enseignants », indique Elie Mugisha, directeur communal de l’enseignement à Mpanda. Il dit également que les enseignants qui n’ont pas remis cet argent collecté à la direction ont accepté de le payer et ont encouru des sanctions administratives pour la faute commise.

Le gouverneur de Bubanza, de même que le directeur communal de l’enseignement recommandent à ces enseignants de donner ces résultats. « Il ne faudrait pas faire des élèves des victimes. Ils doivent à tout prix avoir leurs résultats », indique Philbert Habonimana, directeur provincial de l’enseignement à Bubanza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

146 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »



a

Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours



a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme





Les plus populaires
Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »,(popularité : 14 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 8 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 7 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 7 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 7 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 7 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 7 %)

Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola,(popularité : 7 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 7 %)

Les hôpitaux privés très affectés par la crise,(popularité : 7 %)