Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Un syndicat "SYNAPS" qui crée une polémique


Les syndicats SYNAPA et SNTS dénoncent ce qu’ils qualifient de violation de la liberté syndicale. Dans une conférence de presse de ce samedi, les représentants de ces organisations syndicales au niveau national indiquent que certains administratifs sanitaires veulent semer des divisions au sein de ces syndicats en créant d’autres. Mélance Hakizimana, président du SYNAPA l’ordre des médecins de suivre de près cette question.



Par: Isanganiro , lundi 4 février 2019  à 17 : 48 : 35
a

Mélance Hakizimana et Marie Bukuru respectivement présidents des syndicats SYNAPA et SNTS s’insurgent contre ce qu’ils appellent "démantèlement" de ces syndicats opéré par les cadres du ministère de la santé publique. Ils accusent certains médecins directeurs des provinces et les responsables des districts sanitaires de violation de la loi. Ils saluent cependant la solidarité affichée par le personnel de la santé."Même si certains médecins directeurs des provinces et les responsables des districts sanitaires ainsi que les médecins directeurs des hôpitaux ont violé la loi en s’investissant à la logique d’emprisonner le personnel du secteur de santé appelé "SYNAPS",ils se sont heurté à un mur construit par un personnel de santé soudé caractérisé par des valeurs de solidarité, de liberté et d’indépendance", se réjouit Monsieur Hakizimana.
Ces syndicalistes affirment que la création de ce syndicat vise l’oppression de la liberté syndicale.Ils dénoncent également les recrutements forcés qui se font pour adhérer à ce syndicat.Ils donnent l’exemple du médecin directeur de la province Ruyigi qui a muté les employés du secteur sanitaire ayant refusé l’adhésion à ce nouveau syndicat.

Des accusations rejetées par le ministère de la santé

Le ministère de la santé publique nie son implication dans le démantèlement des syndicats SYNAPA et SNTS en profit de la naissance du nouveau syndicat SYNAPS.Dans une conférence animée ce lundi après que ces deux syndicats aient accusé ce ministère de perturber leurs activités, Dr J.Bosco Girukwishaka porte parole dudit ministère affirme qu’il a été agréé en 2010."Le ministère de la santé publique respecte le droit ou non l’adhésion à un syndicat.Le syndicat SYNAPS décrié par SYNAPA et SNTS existe déjà et n’est pas en gestation. Ce syndicat a été agréé en janvier 2010",explique J.Bosco Girukwishaka.

Concernant les probables recrutements des forcés des membres du nouveau syndicat, il les appelle à saisir ce ministère.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

366 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne



a

Rumonge : des enseignants redéployés accusés de ne pas prester convenablement



a

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !



a

Ngozi : la consommation de la viande de petits ruminants interdite



a

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance



a

La Mutuelle de la fonction publique nécessite un appui selon la COSYBU



a

Burundi : les objets électriques et électroniques usagers sont à craindre, prévient un expert



a

Une vingtaine de lunetteries fermées



a

L’œil de Neema risque d’être endommagé par une tumeur



a

Hôpital Mpanda : Contribution de 2000 tournant vers une amende de 20 litres de gasoil suspendue par le ministère





Les plus populaires
Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant ,(popularité : 12 %)

Alerte "controversée" contre les drogues au Burundi,(popularité : 9 %)

Un syndicat "SYNAPS" qui crée une polémique,(popularité : 9 %)

Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne,(popularité : 8 %)

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !,(popularité : 6 %)

Hôpital Mpanda : Contribution de 2000 tournant vers une amende de 20 litres de gasoil suspendue par le ministère,(popularité : 3 %)

Editorial : " Mieux vaut santé que fortune !",(popularité : 3 %)

L’œil de Neema risque d’être endommagé par une tumeur ,(popularité : 3 %)

Santé : Plus d’une semaine de vaccination contre la Méningite,(popularité : 3 %)

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite,(popularité : 3 %)