Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain

Sport et culture


Bujumbura abrite la 2ème édition du tournoi de Golf


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants


Un conducteur de Vélo communément appelé Taxi vélo a trouvé la mort ce mardi sur l’avenue Muyinga en mairie de Bujumbura. Selon les sources, la victime a reçu la balle au dos de la part d’un agent de police.



Par: Isanganiro , mercredi 6 février 2019  à 16 : 47 : 17
a

La victime s’appelle Ndayishimiye Jonas. Il est né sur la colline Rubamvye en commune et province Gitega. Il a été tué fusillé ce mardi sur l’avenue Muyinga vers 13heures et demi après avoir reçu la balle d’un policier. Selon les sources sur place, le forfait a été commis tout près du bureau administratif de la zone urbaine de Rohero en commune Mukaza.

Emporté par la colère, les conducteurs de vélo qui se trouvaient devant le corps de leur collègue, taché de sang au dos, allongé sur la route Muyinga pendant les heures de pointe, regrettent que des fois, leur circulation dans la voierie urbaine est menacée par les agents de la police. « Nous vivons de notre propre force. Qu’ils nous laissent travailler ou nous montrent là ou aller », se lamentent-ils.

Un meurtre justifié par la légitime défense, selon le ministère de la sécurité publique

Dans une conférence de presse ce mercredi, le porte- parole du ministère de la sécurité et gestion des catastrophes a indiqué que Ndayishimiye a été touché par une balle tirée par mégarde par le policier par légitime défense. « Un groupe de trois policiers avait été envoyé en mission de contrôler des conducteurs de vélos qui franchissent les zones urbaines interdites. Après avoir saisi le premier vélo, le propriétaire a alerté un groupe de ses collègues qui a sauté sur le policier dans le but de l’arracher son fusil », a expliqué Pierre Nkurikiye.

Alors que certains des conducteurs accusent ces agents policiers de les rançonner sur les avenues de la Mission, Mosso et Muyinga, le porte-parole rejette toute information faisant état de corruption à base des querelles entre conducteurs et policiers.

Toutefois, Pierre Nkurikiye affirme que certains des conducteurs sur place qualifiés de « membres de ce mouvement insurrectionnel » ont été arrêtés en même temps que le policier qui détenait l’arme en question. « Des enquêtes sur ce dossier vont poursuivre et le dossier sera transmis au parquet puis à la justice », a-t-il précisé

La famille éprouvée nécessite une indemnisation selon la SOTAVEBU

L’association des transporteurs à vélo "SOTAVEBU" condamne l’assassinat de l’un de ses membres. Emmanuel Nimbona, représentant légal de SOTAVEBU demande d’un coté aux usagers des taxis vélo de ne pas violer les itinéraires qui leur ont été fixés par le Commissariat Municipal de police en Mairie de Bujumbura, et de l’autre coté une sanction sévère à l’endroit du policier présumé auteur de cet assassinat. Emmanuel Nimbona demande également au ministère de la sécurité publique d’indemniser la famille éprouvée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

425 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 14 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 12 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 11 %)

Insécurité à Bujumbura, trafic paralysé à Bubanza et Cibitoke ,(popularité : 6 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

‘’Pour la survie des Accords d’Arusha’’, dixit Gaciyubwenge ,(popularité : 4 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 4 %)

Dix mois à la tête de l’Amisom, Lt Gen Ntigurirwa Silas donne son bilan ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Un représentant du MSD tabassé par les imbonerakure ,(popularité : 3 %)