Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge




Par: Isanganiro , jeudi 7 février 2019  à 16 : 17 : 45
a

Selon Jamii Forums, un journal en ligne tanzanien basé à Dar-Es-Salaam ,l’ex-président tanzanien et facilitateur dans le dialogue inter burundais a officiellement annoncé sa démission à ce poste. Cet ancien numéro Un de la Tanzanie accuse la Communauté Est-Africaine d’avoir échoué de soutenir ses efforts qu’il a fournis pour tenter de rapprocher les burundais avant de prendre la décision de démissionner.

Selon toujours ce médium en ligne, le Chef d’Etat tanzanien Benjamin Mkapa regrette que le gouvernement burundais n’a pas pris part à la dernière session de dialogue inter burundais du 23 au 29 octobre 2018. Il ajoute que "cela fait prouver la position des autorités burundaises de ne pas répondre présent aux pourparlers entre les burundais",explique-t-il.

Mkapa déplore, selon les mêmes sources, qu’il n’ait pas eu assez de soutien de l’East African Community dans ses initiatives et qu’il n’y ait pas eu le Sommet extraordinaire centré uniquement sur le conflit burundais.

Par contre, l’ancien président Mkapa plaide pour un dialogue inclusif qui pourra réunir tous les protagonistes et qui va suivre l’agenda des récents pourparlers.

L’opposition burundaise a proposé que la médiation provienne de l’Union Africaine et non de la Communauté Es-Africaine.

Benjamin Mkapa avait été confié la mission de facilitateur dans la crise burundaise au mois de Mai 2016. Lors du précédent round du dialogue inter burundais, il a déclaré la session dernière d’autant plus qu’il a été ordonné par les Chefs d’Etats de l’EAC de poursuivre cette mission alors qu’il avait terminé sa tâche",a-t-il précisé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

739 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique





Les plus populaires
Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions ,(popularité : 19 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 13 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 13 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 10 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 9 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 9 %)

Minago : 14 ans après l’assassinat d’un Nonce apostolique,(popularité : 9 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 8 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 8 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 7 %)