Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Mukono tué ; et la lumière sur le carnage de Gatumba ?




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 6 mai 2012  à 10 : 36 : 48
a

« Mukono a subi le sort qu’il aurait subi le 18 septembre 2011 lors du carnage de Gatumba. Probablement parce qu’il avait des litiges avec les services de renseignements, » ce sont les propos de Pierre Claver Mbonimpa, le président de l’Association pour la Protection des Droits Humains et des détenus, APRODH, ce vendredi 4 mai 2012, un jour après la mort de Mukono dont le corps sans vie a été amené par l’armée Burundaise en provenance de la République Démocratique du Congo.

Le président de l’APRODDH a indiqué l’homme était présumé accusé des massacres de Gatumba. Mais, selon toujours ce défenseur des droits de l’homme Carmel alias Mukono était injustement accusé de ce carnage selon du moins les témoignages des personnes sous les verrous pour la même infraction.

Mukono avait en effet était emprisonné présumé accusé de détention illégale d’arme. En juillet 2011, l’homme qui était resté jusque là fidèle à Agathon Rwasa , leader du FNL s’était évadé de la prison dans des conditions qui restent entachées de zones d’ombre selon les défenseurs.

Le ministre de la sécurité publique d’alors à savoir Alain Guillaume n’avait pas donné plus de lumière sur la sortie des lieus de détensions par Mukono pendant la conférence de presse. Les sources proches concordantes indiquent que l’homme avait par la suite reçu la mission d’aller en République Démocratique du Congo pour éliminer physiquement Agathon Rwasa pour le compte des SNR.

Rebondissement. Mukono s’est gardé de tuer son compagnon d’arme selon toujours les mêmes sources.

Certaines des personnes sous les verrous présumées accusées du carnage de Gatumba indiquent que le SNR avait cherché à l’éliminer mais sans succès.

Pierre Claver a dit que s’il n’avait pas été tué , il aurait donné plus de lumières sur le carnage de Gatumba pendant les plaidoiries.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

916 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 24 %)

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier,(popularité : 19 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 18 %)

Du matériel militaire volé par des inconnus au camp militaire de Nyanza- Lac ,(popularité : 17 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 17 %)

Muhuta : Encore des crépitements d’armes,(popularité : 17 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 16 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 16 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 16 %)

Muyinga : Imbonerakure, source du désordre,(popularité : 15 %)