Pourquoi Ngayimpenda a-t-il été persona non gratta à Muyinga ?




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 7 mai 2012  à 18 : 43 : 37
a

« C’est dommage. Visiblement la police avait reçu des injonctions pour nous obliger de quitter la province de Muyinga. Depuis que l’uprona de la réhabilitation a vu le jour, on ne cesse de nous filer. » Ce sont les propos du professeur Ngayimpenda Evariste ce lundi 8 janvier 2012 s’exprimant sur l’arrestation d’un groupe de membres du parti Uprona, aile de la réhabilitation à Muyinga ce dimanche passé.

Il a indiqué qu’ils ont été arrêtés et conduits à la police de Muyinga à bord d’une camionnette de la police.

« Heureusement les autorités ont constaté plus tard qu’aucune charge ne pesait sur nous » a-t-il ajouté.

Evariste Ngayimpenda trouve dommage que les membres de l’Uprona , aile de la réhabilitation ne soient libres de mouvement à l’instar des autres citoyens burundais. Il jette en particulier le tord sur le président du parti Uprona, Niyoyankana Bonaventure. Ce dernier n’a pas besoin d’entendre parler de l’Uprona de la réhabilitation selon Evariste Ngayimpenda.

Le porte-parole du ministère de la justice en réaction contre l’arrestation de ce professeur d’université a dit que les secteurs de la justice et de la police ont le droit d’enquêter sur tous les aspects ayant trait à la vie du pays.

"Quand à ces personnes membres de l’uprona de la réhabilitation, ils étaient dans une réunion non autorisée par l’administration dans le collège islamique de Muyinga raison pour laquelle ils ont été intimés l’ordre de vider les lieus," a-t-il indiqué.

Les informations en provenance de Muyinga indiquent que la police avait reçu l’ordre de les accompagner jusqu’à ce qu’ils quittent les limites de cette province.

Depuis la naissance de l’Uprona aile de la réhabilitation, ces deux camps se caractérisent par une rhétorique de mésentente.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1041 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)

Muyinga : Le drapeau national, symbole cher ? ,(popularité : 3 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Bujumbura voudrait amender quels articles dans la constitution ?,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)