Burundi : Un budget financé à 84% par son peuple


Financé avant 2015 par 52 % de ressources extérieures et 48 % par des ressources internes , le taux d’indépendance budgétaire est aujourd’hui de 84 ,6 % pour le projet de loi fixant le budget général de la République du Burundi exercice 2019-2020 contre 81,2 pour l’exercice budgétaire 2018-2019.



Par: Mireille Kanyange , jeudi 25 avril 2019  à 17 : 15 : 25
a

Il a récemment été analysé en conseil des ministres. Il est aujourd’hui sur la table de la chambre basse du parlement burundais. Ce projet de budget 2019/2020 a été préparé dans un contexte marqué par une reprise modérée de l’ activité économique qui permettra de mobiliser les recettes additionnelles globales estimées à 88.2 milliards de fbu par rapport à l’ année 2018/2019, a laissé entendre le porte-parole du gouvernement , Prosper Ntahorwamiye . Le déficit budgétaire passe de -163,5 milliards pour cette année qui se termine le 30 juin 2019 contre un déficit de -189 .3 milliards pour 2019-2020.

Ce projet de loi des finances en avant 11 priorités. C’est notamment ma poursuite des provisions pour les élections de 2020 pour un montant de 33.2 milliards de fbu, la poursuite de la politique d’harmonisation des salaires ; un projet datant de2016 et pour une enveloppe de 24.4 milliards toujours en monnaie locale. Ce projet met également en avant le fonds d’impulsion et de garantie pour appuyer les coopératives des jeunes pour une enveloppe de 4 milliards. L’on ne passerait pas sous silence l’appui au développement des communes pour un montant de 67.8 milliards (chaque commune aura désormais 570 millions : 119 communes).

Selon l’ article 30 de ce projet de loi budgétaire , le décaissement de ces fonds se fera progressivement en fonction de la capacité d’ absorption et après justification des décaissements antérieures pour chaque commune. Les fonds engagés seront transférés directement sur les comptes des communes. Cet article précise également qu’une ordonnance conjointe du ministre des finances et celui de l’intérieur qui a le développement local dans ses attributions, détermine les modalités de transfert et d’utilisation de ces fonds.

Sur ces 11 priorités s’inscrivant également dans le cadre du Plan National de développement PND, figure également la finalisation de la construction du barrage de Mpanda pour un montant de 18.6 milliards. La poursuite de la politique de financement basé sur la performance dans le domaine de la santé pour un montant de 24 milliards de fbu , le recrutement de 1000 enseignants ( Primaire et Secondaire) et 201 personnels soignants pour 3.6 milliards ainsi que la politique de subvention des engrais pour 10 milliards sont d’ autres priorités de ce projet de loi des finances 2019-2020.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

91 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Burundi : Le Japon porte secours aux victimes de la malnutrition de Kirundo



a

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités



a

Burundi : Du dégel « gelé »



a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe





Les plus populaires
Burundi : Le Japon porte secours aux victimes de la malnutrition de Kirundo ,(popularité : 14 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 8 %)

Karusi : Un incendie décime le marché de Bugenyuzi pour la deuxième fois en moins d’une année ,(popularité : 7 %)

Des amarantes amères : un problème de semences ,(popularité : 7 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 7 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 7 %)

Le Burundi sur le point de produire du pétrole,(popularité : 7 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 7 %)

Le Burundi désormais le pays le plus pauvre du monde,(popularité : 7 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 7 %)