Le lait de Matana n’a plus de débouchés


Une mévente du lait de Matana en province Bururi est observée depuis quatre ans. Les éleveurs concernés disent que le centre de collecte du lait de cette localité ne reçoit plus que 50 litres par jour au lieu des 1000 litres par jour collectés au début de 2015. Solange Kanyange, gestionnaire de ce centre dit que c’est une situation consécutive à la perturbation du marché d’écoulement dans la ville de Bujumbura.



Par: Isanganiro , vendredi 26 avril 2019  à 12 : 59 : 57
a

Comme l’indique Jean-Marie Butisi, un des éleveurs qui vendaient leur lait au centre de collecte du lait de Matana sis à Gitandu, ils étaient régulièrement payés et recevaient même des avances de ce centre en cas de besoins à côté de l’accès facile à des concentrés pour leurs vaches.

Cependant, avec la réduction des achats par ce centre, les éleveurs se rabattent à des cafétérias de la place ou des environs qui ne les payent pas régulièrement et qui ne sont même pas réguliers dans leurs achats. Ces éleveurs voudraient que les activités de ce centre reprennent normalement pour qu’à leur tour, ils puissent subvenir à leurs besoins.

Solange Kanyange, gestionnaire de ce centre, dit que cette situation trouve ses origines dans la crise qui a secoué la ville de Bujumbura en 2015, une crise qui a fait que leurs deux principaux points de vente de Musaga et de Kanyosha en Mairie de Bujumbura soient inaccessibles.

La suite a été la réduction des achats par ce centre jusqu’à 50l par jour consommables sur place à Matana au lieu des 1000l par jour qui étaient achetés au départ. Pour le moment, Solange Kanyange dit que ce centre attend l’appui matériel de la part du Projet de productivité et de Développement des Marchés agricoles (PRODEMA) pour renormaliser ses achats.

De son côté, le comité de gestion de ce centre collecte de nouveau sa contribution considérée comme actions pour relancer les activités comme le dit Michel Nijenahagera, un des membres de ce comité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

64 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge



a

Le Burundi abrite plus de 120 sites touristiques



a

Burundi : Un projet de budget prévoit une augmentation de la subvention des communes



a

Burundi : les contrôles douaniers effectués à la main à l’aéroport de Bujumbura



a

L’ARCT au côté des consommateurs des TICs





Les plus populaires
Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés ,(popularité : 100 %)

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs,(popularité : 40 %)

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout,(popularité : 32 %)

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe,(popularité : 30 %)

Kahawatu, un autre partenaire du secteur café ,(popularité : 10 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 9 %)

L’OBR bat son record dans la collecte des recettes en mars 2015 ,(popularité : 8 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 8 %)

Vers la fermeture du port commercial de Rumonge ?,(popularité : 8 %)

Le trafic va de mal en pis au port commercial de Rumonge ,(popularité : 8 %)