Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu


Après une attaque armée qui a couté la vie d’une personne, les autorités provinciales soumettent la commune Gihanga, une des communes de cette circonscription à un couvre-feu. Personne n’est autorisé à circuler au-delà de 20h30, déclare le gouverneur.



Par: Isanganiro , vendredi 26 avril 2019  à 17 : 17 : 32
a

Lors d’une réunion de pacification tenue par le gouverneur de Bubanza ce mercredi à l’ intention des habitants de la commune gihanga, des mesures visant à améliorer la sécurité ont été prises. Le gouverneur a annoncé que tout individu qui sera attrapé en cours de route au-delà de 20h 30 min sera considéré comme un malfaiteur et sera sanctionné conformément à la loi. « Cette mesure vise la facilitation du travail des forces de l’ordre », a dit Terence Nobus Butoyi, le gouverneur.

Le commissaire provincial de la police conseille la population de rentrer tôt et de signaler aux forces de l’ordre s’il y a personne suspectée. Il a également demandé aux habitants de la commune gihanga de renforcer la quadrilogie (population-administration-police-justice) pour un échange efficace d’informations sécuritaires.

Cette réunion de pacification a été tenue après une attaque armée perpétrée dans la nuit de lundi à mardi contre le commissariat communal de police à gihanga, une attaque qui a couté la vie d’une personne et blessant un policier.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

70 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bujumbura : Un « maître » de circoncision arrêté à Kamenge



a

Gihanga : Une attaque armée coûte la vie d’une personne





Les plus populaires
Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 6 %)

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade ,(popularité : 5 %)

Kirundo : séance de prière ponctuée de violences,(popularité : 5 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 3 %)

Un groupe armé à Nyarusange aux prises avec les forces de sécurité,(popularité : 3 %)

Dix mois à la tête de l’Amisom, Lt Gen Ntigurirwa Silas donne son bilan ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Pas de militaires qui désertent, dit la FDN,(popularité : 3 %)

Du matériel militaire volé par des inconnus au camp militaire de Nyanza- Lac ,(popularité : 3 %)