Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne


Ce don a été octroyé dans le cadre de l’exécution du projet de résilience, intitulé « Twiteho amagara ». Le projet vise à aider à faire face aux épidémies, achats des ambulances pour les districts sanitaires et équipements pour les hôpitaux et agents de santé. Il sera exécuté dans toutes les provinces du Burundi.



Par: Isanganiro , mercredi 26 juin 2019  à 17 : 58 : 27
a

Dans un atelier d’échange de ce lundi 24 juin, entre le ministre de la Santé, le bailleur et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les représentants des consortiums retenus ont présenté leurs projets qu’ils comptent exécuter durant ce partenariat. Ces projets doivent respecter le plan national du développement et le plan national du développement sanitaire.

Le ministre de la Santé Docteur Thaddée Ndikumana a exhorté ces ONGs à donner des kits standardisés dans toutes les provinces et que l’aide s’achemine au bénéficiaire direct qui est la population.

La représentante de l’Union européenne a demandé l’exonération dans l’importation des matériaux. Le ministre Ndikumana a promis d’avaliser de tels achats si une fois la procédure est respectée et que la demande est faite dans les délais.

Le représentant de l’OMS et coordinateur du projet, Dr Babacar Dramé, a promis de suivre de prêt sa mise en œuvre selon les directives du ministère et demande la flexibilité de chacun sur le terrain. Il recommande aux médecins provinciaux d’utiliser cette aide en bon père de la famille.

L’exécution de ce projet durera 36 mois. Les 5 consortia des ONG retenus ont été présentés à tous les médecins provinciaux. Il s’agit de Cordaid, Heath net TPO, Enabel, World vision et Memisa.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

152 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : des enseignants redéployés accusés de ne pas prester convenablement



a

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !



a

Ngozi : la consommation de la viande de petits ruminants interdite



a

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance



a

La Mutuelle de la fonction publique nécessite un appui selon la COSYBU



a

Burundi : les objets électriques et électroniques usagers sont à craindre, prévient un expert



a

Une vingtaine de lunetteries fermées



a

L’œil de Neema risque d’être endommagé par une tumeur



a

Hôpital Mpanda : Contribution de 2000 tournant vers une amende de 20 litres de gasoil suspendue par le ministère



a

Un syndicat "SYNAPS" qui crée une polémique





Les plus populaires
Alerte "controversée" contre les drogues au Burundi,(popularité : 8 %)

Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant ,(popularité : 8 %)

Un syndicat "SYNAPS" qui crée une polémique,(popularité : 8 %)

Editorial : " Mieux vaut santé que fortune !",(popularité : 4 %)

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !,(popularité : 4 %)

L’œil de Neema risque d’être endommagé par une tumeur ,(popularité : 4 %)

Burundi : les objets électriques et électroniques usagers sont à craindre, prévient un expert,(popularité : 4 %)

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance,(popularité : 4 %)

Rumonge : des enseignants redéployés accusés de ne pas prester convenablement ,(popularité : 4 %)

La Mutuelle de la fonction publique nécessite un appui selon la COSYBU,(popularité : 4 %)