L’absence de dos d’ânes sur la route est aussi source d’accident




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 15 mai 2012  à 22 : 41 : 58
a

« Nous demandons au ministère des transports de tout faire pour ériger des dos d’ânes dans la route Jabe-Nyakabiga au niveau de la 9eme avenue, » ce sont là les propos d’une personnes rencontrée au Quartier Jabe quelques minutes après un accident sur cette route ce mardi 15 mai 2012.

Au cours de cet accident en effet, une femme vendeuse de lenga lenga est morte sur le champ, huit autres dont six militaires qui étaient à bord de ce véhicule de type pick-up de la sécurité présidentielle immatriculé A011AFD ont été blessées. Elles ont directement été acheminées à l’Hopital militaire et à l’Hôpital Roi Khaled où deux d’entre elles se trouvent dans un état grave.

Les personnes qui étaient sur les lieux au moment de l’accident disent que le chauffeur avait roulé à grande vitesse. Le véhicule a même percuté allant jusqu’à détruire le mur d’une maison à quelques deux mètres loin de la route.

« Nous avons entendu un bruit et du coup le doigt a été endommagé, » a dit un groom dont le doigt a été empiété par le mur d’une maison au cours de cet accident.

Les réactions de la population ont été vivaces après cet accident. Les services ayant en charge des infrastructures routières devraient ériger des dos d’ânes sur cette route pour inciter les chauffeurs à rouler à petite vitesse puisque cette route sert de passage pour beaucoup de piétons de la part de ces personnes.

Les églises, les écoles, les centres de santé, les mosquées et le marché moderne pour ne citer que ceux là se trouvent dans cette localité, qui enregistre beaucoup de personnes particulièrement le matin.

Pour le moment, les dos d’ânes sont pratiquement inexistants dans la route de la 9ème avenue.

Même la semaine écoulée, un accident avait eu lieu sur cette route.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

525 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit





Les plus populaires
Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 25 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 6 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain,(popularité : 3 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 2 %)

La collaboration entre medias et forces de l’ordre se cherche encore ,(popularité : 2 %)

Le marché de Kamenge en cendre : des larmes qui coulent !,(popularité : 2 %)

L’armée demande un soutien de la population pour lutter contre l’insécurité,(popularité : 2 %)

Le banditisme armé fait parler d’elle à Makamba, la population reste vigilente,(popularité : 2 %)

Mukono tué ; et la lumière sur le carnage de Gatumba ? ,(popularité : 2 %)