Est-ce une opacité dans la gestion des fonds destinés à la célébration de 50 ans d’indépendance ?




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 16 mai 2012  à 18 : 01 : 42
a

« La gestion des fonds destinés à l’enterrement du roi Mwambutsa IV dans sa dignité est entachée de zones d’ombres.

« Même les fonds destinés à l’organisation de la célébration de 50 d’indépendance sont marqués d’opacité, » tels sont les propos du président de l’Observatoire de la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques, OLUCOME, Gabriel Rufyiri, dans une conférence de presse de ce mercredi au cours de laquelle il a réagi sur les imperfections dans la gestions des fonds destinés à la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance du Burundi qui, selon lui jalonnent cette fête.

Gabriel Rufyiri a indiqué que le conseiller à la présidence chargé des questions civiles, Général Alain Guillaume Bunyoni, a demandé au ministre des finances de débloquer plus de 800 millions pour la préparation de cette fête pour le compte de la présidence. Il a indiqué qu’une pratique cache en elle-même l’opacité dans la gestion des fonds destinés à cette fête.

Le roi du Maroc a aussi donné une somme d’agent nécessaire pour le rapatriement des restes de Mwambutsa IV, pour son rapatriement et la construction d’un mausolée en souvenir de celui-ci, hélas cette somme d’argent n’est pas encore connue à quelques jours de son rapatriement dans la logique des faits.

Gabriel Rufyiri indique qu’ils ont reçu une plainte autour de cette préoccupation. Il a indiqué que l’olucome a cherché l’ambassadeur du Burundi en Suisse qui avait approché les bienfaiteurs pour que cette somme d’argent soit accordée au gouvernement de Pierre Nkurunziza, mais en vain.

« Nous avons constaté que le numéro de téléphone qui nous avait été donné pour le contacter était erroné » a-t-il déploré.

Les personnes chargées de la préparation de cette fête perçoivent mensuellement une somme de 250. Milles francs chacun.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

518 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG





Les plus populaires
Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 100 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 12 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 8 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 6 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 2 %)

Des conseillers collinaires victimes de leurs opinions politiques,(popularité : 2 %)

Burundi : Le parlement discute du génocide et la venue des troupes de l’UA,(popularité : 2 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 2 %)