Est-ce une opacité dans la gestion des fonds destinés à la célébration de 50 ans d’indépendance ?




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 16 mai 2012  à 18 : 01 : 42
a

« La gestion des fonds destinés à l’enterrement du roi Mwambutsa IV dans sa dignité est entachée de zones d’ombres.

« Même les fonds destinés à l’organisation de la célébration de 50 d’indépendance sont marqués d’opacité, » tels sont les propos du président de l’Observatoire de la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques, OLUCOME, Gabriel Rufyiri, dans une conférence de presse de ce mercredi au cours de laquelle il a réagi sur les imperfections dans la gestions des fonds destinés à la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance du Burundi qui, selon lui jalonnent cette fête.

Gabriel Rufyiri a indiqué que le conseiller à la présidence chargé des questions civiles, Général Alain Guillaume Bunyoni, a demandé au ministre des finances de débloquer plus de 800 millions pour la préparation de cette fête pour le compte de la présidence. Il a indiqué qu’une pratique cache en elle-même l’opacité dans la gestion des fonds destinés à cette fête.

Le roi du Maroc a aussi donné une somme d’agent nécessaire pour le rapatriement des restes de Mwambutsa IV, pour son rapatriement et la construction d’un mausolée en souvenir de celui-ci, hélas cette somme d’argent n’est pas encore connue à quelques jours de son rapatriement dans la logique des faits.

Gabriel Rufyiri indique qu’ils ont reçu une plainte autour de cette préoccupation. Il a indiqué que l’olucome a cherché l’ambassadeur du Burundi en Suisse qui avait approché les bienfaiteurs pour que cette somme d’argent soit accordée au gouvernement de Pierre Nkurunziza, mais en vain.

« Nous avons constaté que le numéro de téléphone qui nous avait été donné pour le contacter était erroné » a-t-il déploré.

Les personnes chargées de la préparation de cette fête perçoivent mensuellement une somme de 250. Milles francs chacun.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

489 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 8 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 4 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 3 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 3 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 3 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 3 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 3 %)

La CENI propose la révision du code électoral de 2010 pour 2015 ,(popularité : 3 %)