Pas de progrès de TIC au Burundi




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 18 mai 2012  à 11 : 16 : 06
a

« Le gouvernement de Bujumbura devrait favoriser et participer à la création d’un environnement adéquat des TIC dans le pays et lutter contre la fracture numérique du pays, » c’est le contenu d’une déclaration rendue publique ce jeudi 17 mai 2012 par la chambre sectorielle des technologies de l’information et de la communication, CSTIC à la célébration internationale de la journée des Télécommunications et de la Société de l’information.

Déo Bizimana, le président de CSTIC a indiqué à la presse que la loi n 1/09/2008 portant exonération des droits de douanes sur les ordinateurs , les téléphones portables et les équipements de production de l’énergie solaire et éolienne certes salutaire mérite des amendements, ou encore des mesures d’accompagnement pour son exécution.

En comparaison avec les pays de la sous région, le progrès dans le domaine des TIC se cherche encore au Burundi, une étude menée au Kenya, en Tanzanie, au Rwanda a montré que dans ces pays la pénétration des TIC a sensiblement grimpé grâce à la réduction des taxes et à la détaxation totale sur les produits en provenance de l’étranger. Un tel avantage servirait d’ouverture à l’emploi parce que les TIC sont aussi une porte pour la croissance économique et bien être social commun, selon Déo Bizimana.

Le président de la chambre sectorielle des technologies de l’information et de la communication a dit que la femme et la fille se trouvent majoritairement exclues de l’utilisation des TIC du moins par rapport aux hommes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

593 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 18 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 3 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 3 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 3 %)