Les armes circulent aussi en Afrique centrale




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 18 mai 2012  à 17 : 32 : 19
a

« L’Afrique centrale est actuellement confronté à d’important défis notamment les menaces liés au terrorisme, au crime organisé transnational, au trafic de drogue et d’êtres humains, aux actes de pirateries et de vol à main armée dans le Golfe de Guinée, ainsi qu’au banditisme au long des grands axes routiers reliant les états de la sous région, » tels sont les propos d’Abou Moussa, représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale et chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale lors de la 34ème réunion ministérielle du comité consultatif des questions de sécurité en Afrique centrale ténue à Bujumbura.

Il a indiqué que ces actes criminels sont causés par la prolifération des armes légères et de petit calibres et par la présence de groupes armés dans certaines régions. De la part de Monsieur Abou Moussa, les activités de Boko Haram restent une préoccupation de ce comité ministériel.

Le secrétaire général de Nations Unies, M Ban Ki Moon, a salué l’implication des pays de la sous région sur ces défis selon toujours M Abou Moussa.

« L’arrestation de Caesar Achellam Otto, l’un des commandants de la LRA le 12 mai en République Centrafricaine est le résultat d’une conjugaison d’efforts entre les pays affectés, les partenaires au développement, les organisations sous-régionales, régionales et internationales » a-t-il dit pour illustration des avantages dans lutte contre ces défis en synergie.

Les Nations Unies sont disposées à aider les pays de la sous-régions pour appuyer ses efforts de prévention des conflits et de consolidation de la paix.

Le ministre Burundais de la défense et des anciens combattants, Lieutenant Général Pontien Gaciyubwenge a été choisi pour prendre la relève à la présidence de ce comité ministériel de sécurité en Afrique centrale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

355 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 6 %)

Rumonge : Huit prisonniers s’évadent avec un fusil policier,(popularité : 5 %)

Rutovu : La garde du domicile de Jean-Baptiste Bagaza désarmée,(popularité : 5 %)

Burundi : des Généraux font la loi,(popularité : 4 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 4 %)

Intamba mu Rugamba : Les pros commencent à arriver,(popularité : 3 %)

Le Burundi pour plus de troupes en Somalie,(popularité : 3 %)

Des hommes armés attaque le poste de police à Gihanga,(popularité : 3 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 3 %)