La retraite de l’uprona à Gitega enfantera la mascarade




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 21 mai 2012  à 10 : 52 : 03
a

« Près de deux ans le parti durant, le parti de Rwagasore est en dérive. Le comité central du parti et le congrès du parti sont bloqués pendant cette même période, » ce sont les propos de Jean Baptiste Manwangari, ancien président du parti Uprona ce dimanche lorsqu’il s’exprimait sur la retraite d’une centaine de membres de ce parti qui s’est déroulé ce weekend à Gitega.

L’ancien président de ce parti, aujourd’hui l’un des chefs de files du courant de la réhabilitation de l’Uprona, a indiqué à la presse que cette retraite est plutôt un cadre approprié pour ces retraitants de phagocyter davantage le parti.

Selon lui, au lieu de traiter les problèmes fondamentaux qui minent aujourd’hui la société Burundaise, une centaine de personnes en retraite à Gitega est en train de refuser le débat.

Ces personnes, pour leur propre intérêt aujourd’hui, veulent museler la catégorie des upronistes de la réhabilitation de la part de Manwangari Jean Baptiste.

L’administration, la police et même les provinces à travers le pays sont de leur coté de la part de Manwangari. Il estime que tôt ou tard la vérité triomphera sur le mensonge, surtout parce que les intérêts visés par cette centaine d’upronistes qui sont à Gitega sont de court terme.

Dans un message rendu public autour de cette réunion, le président du parti Uprona, Bonaventure Niyoyankana avait, de son coté, dit qu’au cours de cette retraite, les membres de ce parti allaient se pencher sur les questions de l’heure, notamment les problèmes des déplacés internes, la problématique de la justice transitionnelle, et autres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

536 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 2 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 2 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 2 %)

Coalition autour des malversations économiques par l’Uprona et le Cndd-fdd ,(popularité : 2 %)