Le président a été acquitté:La CVR risque d’accoucher d’une souris




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 23 mai 2012  à 15 : 57 : 09
a

« Personne n’a assisté à ce procès mais la cour suprême a acquitté les prévenus qui avaient été classés dans la catégorie des crimes de guerre, il y a de cela deux mois. L’une de ces personnes est bel et bien l’actuel président de la république Pierre Nkurunziza. » Ce sont les propos Pierre Claver Mbonimpa ce mercredi dans un point de presse au cours de laquelle il a dit que la Commission Vérité et Réconciliation, CVR, court le risque d’accoucher d’une souris.

Il a dit que ce procès était relatif aux cas des personnes qui, pendant la crise ont posées les mines sur les routes dans la mairie de Bujumbura. Pour lui, la cour suprême a commis une infraction en siégeant sur ce dossier qualifié de crime de guerre.

Il a indiqué que plus de 600 personnes ont été accusées d’infractions qualifiées de crimes de guerre et qui, par la suite, devraient être analysées par la Commission Vérité et Réconciliation, CVR, conformément aux clauses de l’accord d’Arusha.

Des dossiers semblables risquent de subir le même sort et par conséquent mettre à mal l’issue de Commission Vérité et Réconciliation à laquelle plus d’un attend beaucoup notamment celui de panser les blessures du passé et la reconnaissance des responsabilités dans les différents crises et guerres qui ont mis à mal le pays.

Le président de l’APRODH , qui pour le moment relègue à l’écart l’issue de la CVR, a indiqué à la presse que le président de la république Pierre Nkurunziza avait dit aux médias qu’il interjettera appel par rapport à l’infraction qui lui a été reprochée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1090 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 9 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 8 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 7 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 7 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 6 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 6 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 6 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 5 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 5 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 4 %)