Les soldats burundais de l’AMISOM et les SNA capturent Afgooye, les insurgés reconnaissent la défaite




Par: Désiré Nimubona , mardi 29 mai 2012  à 08 : 27 : 41
a

« L’armée nationale somalienne (SNA), appuyée par les troupes de l’AMISOM contingent burundais, hier, a pris le contrôle du marché de Elasha Biyaha, le dernier bastion du groupe terroriste l Shebaba, affilié d’ Al-Qaïda », souligne un communiqué de l’Amisom rendu public ce dimanche 27 mai 2012.

Suite à une opération conjointe, souligne le communiqué, l’Union Africaine et les forces somaliennes ont obtenu un corridor reliant la capitale Mogadiscio et la ville agricole de Afgooye sur la rivière Shabelle, ajoutant que des combats durs avaient opposés les forces de l’Union Africaine et les soldats du Gouvernement de transition de la Somali, d’un coté, et les insurgés liés à Al Quaeda d’un autre coté n’ont pas fait de victime civils.

Cette opération selon le communiqué, a permis une libre circulation du trafic civil entre Afgooye et Mogadiscio, Afgooye étant le secteur le plus agricole, qui produit l’essentiel des aliments consommés dans ce pays.

C’est aussi, selon le communiqué l’occasion fourni aux organisations humanitaires d’accéder à la zone. Auparavant, Al Shabaab avait empêché les organisations humanitaires de fournir une assistance aux personnes de cet endroit.

Le Représentant spécial du Président de la Commission de l’UA (SRCC) pour la Somalie, l’Ambassadeur Boubacar Gaoussou Diarra, cité par l’Amisom, a félicité les troupes sur ce dernier succès en notant qu’ils avaient sorti de leur manière d’éviter de causer des dommages aux civils.

"Cela témoigne de l’engagement de l’Union africaine pour soutenir le processus de paix et améliorer la vie des gens de la Somalie," a-t-il dit.

« La communauté humanitaire peut maintenant fournir une aide bien nécessaire à la population de Afgooye », souligne le Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine, cité par le communiqué de l’Amisom, ce dimanche.

Les islamistes Al shebab ont, dans un communiqué sir leur site internet reconnu la défaite. « Des ennemis nous ont attaqué et nous nous sommes retiré, c’est notre tactique », souligne un communiqué, relayé par pas mal de médias islamistes, et l’Agence Reuters sur cette attaque de Afgooye par les militaires burundais de l’Amisom et du TFG (Transitional Federal Governement) de la Somali, citant le site des insurgés Al Shebab et ses outils sociaux de la communication.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

947 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 12 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 7 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 5 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 4 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 4 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 3 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 3 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 3 %)