Une rhétorique de guerre entre l’Olucome et le SNR autour des disfonctionnement de l’OBR




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 30 mai 2012  à 19 : 41 : 03
a

Le Service National des Renseignements, par le biais de son porte parole , Télésphore Bigirimana a réagi sur les récentes déclarations du président de L’Observatoire de la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques , OLUCOME, en rapport avec une commission nouvellement mise en place par le SNR pour évaluer la façon dont l’OBR travaille .

Cette commission aurait plutôt pour objectif d’empêcher cette institution de répondre efficacement d’accomplir sa mission de la part du président de l’OLUCOME. Gabriel Rufyiri a avait en effet indiqué que cette commission a besoin de freiner les activités de l’OBR .

« Les avantages dans les exonérations illégales, la fraude fiscale et la commercialisation des ressources minières sont certaines des activités prohibées par la loi que ces personnes veulent continuer à faire selon l’OLUCOME.

De la part de Gabriel Rufyiri , l’OBR mérite ces derniers jours des encouragements au regard de son œuvre. Télesphore Bagirimana en réaction contre les propos du président de l’Olucome ne passe pas par quatre chemins. Il a dit que cette commission a effectivement été mise en place dans le souci d’évaluer la façon dont l’OBR travaille.

Il a indiqué que cela relève des obligations du SNR . Le SNR peut évaluer la qualité des services administratifs, les particuliers et même de l’Olucome lui-même selon le porte parole du SNR.

Quant à dire que la commission aurait pour objectif de constituer un frein pour l’OBR, le porte parole du Service National des Renseignements, SNR a indiqué à la presse que l’objectif principal de ladite ne vise uniquement la déstabilisation de l’OBR.
Cette commission qui fait objet de remous entre le SNR et l’OLUCOME est constitué de 5 personnes pour la plupart fonctionnaires à la présidence de la république.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

529 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 8 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 4 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 4 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 4 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Le Burundi est - il intéressé par la présidence de l’EALA ? ,(popularité : 3 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 3 %)

La Nouvelle Zélande - le Burundi : Une Coopération absente mais nécessaire ,(popularité : 3 %)

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques,(popularité : 3 %)

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 3 %)