L’absence de réglement académique à l’Université du Burundi est à la base de la grève




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 30 mai 2012  à 19 : 43 : 55
a

« Ce sont les étudiants qui, en premier lieu, sont victimes de la grève qui va bientôt durer une semaine. Nous demandons à la direction académique de tout faire pour pouvoir mettre à la disposition des étudiants un nouveau règlement académique qui régit le système d’enseignement type LMD pour permettre aux étudiants de suivre les cours sans ambages, » ce sont là les propos de Ntakarutimana Gédéon , Secrétaire Général de l’association des étudiants de l’Université du Burundi, ce mercredi 30 mai 2012.

Il a indiqué que, suite à l’entrée du Burundi dans ce nouveau système dit LMD, les étudiants de la première candidature dans toutes les facultés et instituts ne font plus les examens. Certains d’entre eux ont regagné leurs collines d’origines. Leurs conditions de réussites sont caractérisées par des zones d’ombres suite aussi longtemps que ce nouveau règlement académique n’est pas disponible.

« Les étudiants de la première candidature seront acculés au retard à faire les sessions dans les derniers jours de l’année académiques avec les conséquences que cela entraine dans les réussites, » a-t-il déploré. Le ministre de l’éducation supérieure et de la recherche scientifique, PR Julien Nimubona a dit que la grève de ces étudiants a des fondements.

Il a indiqué que pour le moment les instances habilitées sont à l’œuvre pour que le règlement académique soit disponible. Il a dit qu’une dizaine d’ordonnance est en cours de préparation afin de débloquer cette problématique.

Les partenaires, les acteurs et autres personnes physiques ou morales ayant une part dans ce secteur doivent de prime abord s’en approprier les principes généraux selon lui. « L’éducation va subir profondément des mutations » a-t-il indiqué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

545 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 28 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 17 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 15 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 5 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 4 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 4 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

Les étudiants bénéficiaires des bourses d’amitié sont mécontents,(popularité : 3 %)