Le syndicat STUB serait divisé ?




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 1er juin 2012  à 19 : 33 : 27
a

Au cours d’une conférence de presse que le président du syndicat STUB a organisé ce vendredi 1 er juin 2012 sur la régularisation des salaires des travailleurs de l’Université du Burundi il a indiqué que cette régularisation a été calculée sur base des salaires de janvier 2008 pour les administratifs, barèmes non encore corrigés et sur ceux de septembre 2009 pour les enseignants non titulaires contenant des distorsions ainsi que les barèmes des titulaires exemptes de distorsions.

Les travailleurs sous contrats estimés à prés d’une centaine n’ont pas été concernés par la mesure suite à une clause des discutions qui les avaient mis à l’écart. Selon lui, une catégorie de personnes proche du rectorat serait pour le moment derrière ces personnes.

Le même groupe qui les avait expliqué de la non nécessité d’accepter les dividendes des négociations du STUB avec le ministère de tutelle sont ceux là même qui se chargent aujourd’hui de les inciter au révolte pour de telle revendications plus de 5 après.

De la part d’Authentique Nishimwe, président du STUB, seul le dialogue est de nature à faire aboutir leurs revendications.

« Ce groupe cherche qui, aujourd’hui à bloquer le processus de régularisation de la sentence arbitrale est dirigé par des cadres proches du rectorat au moment où lorsque les travailleurs ont été contraints d’entrer en grève ne les ont jamais accompagnés et les ont même combattus, » dit Authentique Nishimwe .

Ce dernier a dit qu’il comprend les revendications du gouvernement. Les membres du STUB vont se partager une enveloppe de 19 milliards en 6 ans au moment où la grogne est aussi vivace parmi les chauffeurs et cuisiniers qui ont été écartés par la mesure. Pour lui, seul le dialogue est de nature à désarmer la tension qui, aujourd’hui fait parler d’elle actuellement dans cette institution.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

602 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent





Les plus populaires
Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète ,(popularité : 8 %)

Le Burundi affiche une malnutrition chronique chez les enfants de moins de 5 ans,(popularité : 8 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 7 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 7 %)

Santé : Le virus d’Ebola approche dangereusement le Burundi ,(popularité : 7 %)

Rumonge : Travaux communautaires ou activités du CNDD-FDD ?,(popularité : 7 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 6 %)

Le saignement chez la femme : Un problème de décollement placentaire,(popularité : 6 %)

Le centre d’assistance intégrale pour les victimes des violences sexuelles moins connu à Muyinga.,(popularité : 6 %)

Rumonge : Un dernier redéploiement des enseignants ?,(popularité : 6 %)