Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Les USA débloquent des millions pour la chasse des leaders Al Shebab




Par: Désiré Nimubona , jeudi 7 juin 2012  à 17 : 28 : 04
a

Les Etats Unis d’Amérique viennent de débloquer un montant de plus de 33 millions de dollars américains pour récompenser quiconque aura informé les autorités américaines ou somaliennes des caches de trois principaux leaders des islamistes al Shabaab .

Selon le Daily Telegram, les insurgés al Shabaab sont une menace réelle contre le monde, d’où l’implication des Etats Unis d’Amérique dans la recherche de ces trois principaux leaders.

Selon Reuters, la tête d’Ahmed Abdi aw-Mohamed, président fondateur d’al Shabaab coûtera 7 millions de dollars américains, tandis que les têtes de certains des officiels de ce mouvement coûteront 5 millions de dollars. Ils sont Ibrahim Haji Jama, co-fondateur d’ al Shabaab, Fuad Muhamed Khalaf, chargé des finances du groupe, Bashir Mohamed Mahamoud, commandant militaire et Muktar Robow, qui sert souvent de porte-parole.

Pour les deux autres, à savoir Zakariya Ismael Ahmed Hersi, chef des renseignements des al Shabaab et Abdullahi Yare, lui aussi chef important de ce groupe, les Etats Unis d’Amérique ont disponibilisé un montant de trois millions de dollars pour chaque tête de l’un de ces deux hommes.

Les choses ne semblent pas être faciles pour les insurgés, qui étaient pourtant des chefs de guerres et qui imposaient leurs lois dans presque toute la Somalie.

Une source citée par la BBC a fait savoir que trois leaders des islamistes ont quitté la ville de Kismayo, première importante ville du sud, quelques jours après la chute de la deuxième ville du sud du pays, Afmagoy, tombée aux mains des soldats kenyans et des soldats du Gouvernement de transition somaliens.

C’est un signe fort, souligne une source du Daily Telegram, que la force des insurgés al Shabaab va decrescendo, suite aux pertes des points stratégiques. Kismayo, ville situé au bord de l’océan Indien, reste encore aux mains de ces insurgés depuis un certain temps et sert de lieu de transit du charbon commercialisé en Emirats Arabes Unis.

Ce port fait entrer dans les caisses de ce groupe un montant de plus de 14 millions de dollars américains par an, selon un rapport des Nations Unis de 2010, ce qui le fait un lieu le plus important de financement des islamistes al Shabaab en Somalie et des autres groupes terroristes dans le monde.

Les services de renseignements somaliens avaient indiqué, il y a quelques jours, que ces insurgés chassés de certaines villes de la Somalie, voulaient transférer leurs actions de sabotages dans le Puntland, un territoire semi autonome de la Somalie.

D’autres sources avaient fait savoir que certains des insurgés avaient transféré leurs familles dans le Puntland ou Somaliland, deux territoires semi indépendants, selon une source citée par l’agence Reuters.

Certains des combattants étrangers auraient, depuis la semaine dernière, franchi la mer Rouge en destination de Yemen, fuyant la fureur de l’Amisom, selon une autre source du RBC, une agence d’information en ligne.

Depuis le mois de février 2012, l’al Shabaab avait annoncé publiquement son mariage avec le mouvement terroriste mondial, Al Qaeda, soulignant qu’il resterait fidèle à ses ordres. En 2008, les Etats Unis d’Amérique avaient annoncé qu’al Shabaab figurait sur la liste des dangers qu’il fallait neutraliser coûte que coûte.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1404 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Félix Tshisekedi élu 5eme Président de la RDC



a

RDC : La SADC et la CIRGL craignent une crise post-électorale



a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn





Les plus populaires
Bientôt la fondation Saido Berahino au Burundi et ailleurs ,(popularité : 13 %)

Amisom : Les soldats burundais et somaliens libèrent trois villes ,(popularité : 10 %)

Eunice Nzohabonayo veut la vérité sur la mort de Bilal Nzohabonayo ,(popularité : 10 %)

Des ressortissants burundais blessés dans un accident routier en Zambie,(popularité : 10 %)

Des commandants des Shebab tués dont le porte-parole Sheikh Ali Dheeere ,(popularité : 7 %)

Mort du Dr Myles Munroe : Bujumbura verse les larmes ,(popularité : 6 %)

Centrafrique : Les soldats burundais préviennent un lynchage,(popularité : 4 %)

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges,(popularité : 4 %)

Vers la réparation des victimes de Thomas Rubanga en RD Congo ,(popularité : 3 %)

Félix Tshisekedi élu 5eme Président de la RDC ,(popularité : 3 %)