Il est dans la ligne de mire de la justice Belge




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 10 juin 2012  à 10 : 26 : 35
a

« Le Burundi n’est pas une république bananière. Une décision salutaire pour Mohamed Rukara serait de démissionner des fonctions d’Ombudsman en attendant le travail de la justice, » tels sont les propos de l’ancien membre du parlement de l’EALA François Bizimana ce vendredi 8 juin 2012 en réagissant sur la plainte sur le blanchiment d’argent qui serait reproché à l’Ombudsman Burundais Mohamed Rukara.

Mohamed Rukara lors de sa visite en avril de cette année aurait été en effet auditionné par la justice belge sur l’origine de son compte bancaire placé dans une banque Belge selon Fréderic Bamvuginyumvira, ancien vice président de la république du Burundi.

La Belgique aurait estimé l’origine de cette somme colossale d’argent était entachée de zone d’ombre de la part de Mr Bamvuginyumvira . Le blanchiment d’argent et enrichissement illicite sont les reproches qui pèsent sur l’ombudsman Burundais Rukara Mohamed.

Le président de l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques, OLUCOME, Gabriel Rufyiri se dit satisfait de cette action de la justice belge.

Il a indiqué que dans les jours passés cette association avaient transmis une correspondance dans les pays de l’Europe et des Etats Unis à travers laquelle cette association leur demandait de tout faire pour ne pas accepter que ces dignitaires ne placent leurs avoirs dans les banques de ces pays. De la part de Gabriel Rufyiri, même les anciens dignitaires de ce pays ont toujours préféré investir à l’étranger.

De la part de l’ancien vice président de la république du Burundi, la crédibilité de l’institution est mise à mal.

« Il lui serait poli de remettre le tablier pour l’honneur de l’institution dont il représente aujourd’hui car désormais la population burundaise ne pourra plus implorer la sagesse chez lui qui ne l’a pas du tout, » a-t-il souligné.

Jusqu’à présent l’ombudsman n’a pas encore réagi sur cette situation qui visiblement constitue un coup dur sur sa crédibilité. Gabriel Rufyiri indique que l’avenir dira que cette triste vérité était authentique ou non quoi qu’on fasse.

Depuis le retour de Mohamed Rukara de la Belgique à la fin du mois d’avril de cette année, les problèmes autour de sa sécurité ont surgi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

794 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation





Les plus populaires
Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques" ,(popularité : 26 %)

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 10 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 9 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 8 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 8 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Des manifestations aux allures de violences ciblées ,(popularité : 7 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 7 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 7 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 7 %)