Qui furent les assassins de Rwagasore ?




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 10 juin 2012  à 12 : 03 : 01
a

« Si rien n’est fait avant la date de la célébration de l’indépendance du Burundi, l’on aura l’impression que nul ne s’occupe de cette revendication légitime et utile pour la consolidation des liens historiques qui unissent nos deux peuples depuis bientôt un siècle, » ce sont les propos de Me Gabriel Sinarinzi vendredi 08 juin 2012 au nom de l’Accord Cadre pour la Paix et la Restauration d’un Etat de Droit.

Cette organisation politique a en effet sorti une déclaration dans laquelle elle plaide pour que la Belgique reconnaisse sa part dans le meurtre du Prince Louis Rwagasore. De la part de cette organisation politique, la connaissance de la vérité sur cet assassinat et les auteurs de celui-ci pourraient davantage pousser les deux peuples à créer les liens.

Selon Me Gabriel Sinarinzi, une trentaine de personnes ont transmis une correspondance à Belgique dans laquelle elles font une telle requête, hélas, celle ci aura été sans effet.

De la part de cet avocat, de très sérieuses indices de culpabilité pesaient sur les agents et cadre de la tutelle belge, mais personne d’entre ne fut jamais inquiété. Selon cette organisation, la Belgique n’a jamais jugé utile de protéger le prince malgré les multiples appels à sa protection qui lui avaient été soumis.

« Par ailleurs, en tant que pays tutelle, la Belgique avait le devoir et l’obligation de protéger le prince, » a-t-il indiqué.

De plus, Guy Poppe, journaliste à la Radio publique belge a même affirmé que le prince Louis Rwagasore n’était pas bien vu par les agents et autres personnalités de la tutelle Belge. Il affirmait que même les hauts cadres de la tutelle belge n’étaient pas loin de le voir d’un mauvais œil comme le résident Régnier pour illustration.

Le 12 Octobre 1961, un jour avant la mort du prince Louis Rwagasore, Ntidendereza avait été voir une haute personnalité de la tutelle Belge.

Jusqu’à présent la Belgique ne s’est pas encore exprimée sur cette préoccupation. Mais pour le cas de la RDC, elle a reconnu officiellement sa participation dans l’assassinat d’Emery Patrice Lumumba.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

611 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Bujumbura voudrait amender quels articles dans la constitution ?,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

La commission ad hoc de la CVR en panne ,(popularité : 2 %)